Comment Israël utilise l’innovation en ingénierie pour sauver le lac de Tibériade.

By |2019-01-28T19:42:10+00:00janvier 29th, 2019|Categories: CULTURE, TOURISME|
Partager

Un article de Jean Klein pour Israël Valley. Israël connaît un hiver pluvieux et il y a de la neige sur le mont Hermon, mais le pays souffre toujours d’une pénurie d’eau après cinq ans de sécheresse. Cette situation est particulièrement inquiétante pour le lac de Tibériade.

Plus d’un million de touristes visitent le lac de Tibériade chaque année, mais il se rétrécit après plusieurs années de sécheresse, même si les visiteurs ne comprennent pas la gravité de la situation.

Il n’y a pas si longtemps encore, le lac était l’une des trois principales sources naturelles d’approvisionnement en eau et elle a fourni un tiers de la quantité d’eau nécessaire en Israël. Aujourd’hui, il n’en fournit presque plus du fait de l’accroissement de la population, l’augmentation de la demande et la baisse de la quantité d’eau ont contribué à cette situation. De plus, Israël donne à la Jordanie 50 millions de mètres cubes d’eau dans le cadre de l’accord de paix de 1994 et la Jordanie en demande davantage.

Si le niveau de l’eau baisse trop bas, le lac deviendra salé et il sera alors définitivement perdu comme source d’eau potable.

C’est pourquoi Israël a essayé une approche unique. Il a été planifié et commencé à construire des transporteurs d’eau qui amèneront l’eau des usines de dessalement vers la mer de Galilée afin de maintenir le niveau de l’eau à un niveau suffisamment élevé pour ne pas perdre le lac de Tibériade comme point d’eau potable. Cela ne sera pas suffisant pour remplir complètement le lac, mais les quantités déversées suffisent pour ne pas perdre la qualité de l’eau.

Par ailleurs et c’est une heureuse découverte due à un problème majeur, les eaux en recul ont révélé un trésor caché : un vieux bateau de pêche, officieusement, surnommé le « bateau de Jésus « . Ce bateau de pêche est similaire à celui que les disciples de Jésus auraient utilisé. Trouvé par deux frères dans la boue sur les rives de la mer de Tibériade, il est rapidement devenu une sensation nationale.

Source : CBN & Israël Valley

 

Partager