Partager

Article de Jean Klein pour Israël Valley. Contrairement aux autobus et aux trains en Amérique du Nord et en Europe occidentale, le transport terrestre dans les pays en développement est un marché fragmenté où 95 % des stocks sont vendus hors ligne et où la grande majorité des fournisseurs ne dispose d’aucun outil numérique.

C’est ce qu’a constaté Noam Toister, le PDG et fondateur de Bookaway, pendant sa lune de miel aux Philippines. En essayant de réserver un itinéraire de Manille à une destination touristique populaire, il s’est rendu compte qu’il n’y avait aucun moyen de réserver en ligne le bus de son choix. Après avoir raté le bus complet, il a décidé qu’il devait y avoir une meilleure solution et Bookaway résout ce problème en mettant en ligne des centaines de fournisseurs hors ligne et en facilitant l’accès des voyageurs.

La technologie de Bookaway prend en charge tout type d’intégration et permet aux fournisseurs de petite et moyenne taille d’accéder facilement à Internet, ce qui les aide à s’adapter et à atteindre davantage de clients dans le monde. La société opère dans plus de 20 pays à travers le monde et exploite plus de 2000 lignes de transport différentes.

La société s’inspire d’autres secteurs verticaux du voyage tels que les hôtels, les vols et les activités qui avaient le même problème de faible taux de pénétration en ligne il y a plusieurs années. Pour les hôtels, le passage au numérique a commencé il y a 20 ans, alors que pour les activités, c’était il y a environ 5 ans. Le transport terrestre devrait être le prochain domaine de voyage à passer par cette migration numérique et Bookaway est bien placé pour mener et bénéficier de cette transformation.

La société est déjà rentable. Elle facture directement les consommateurs et prend une commission avant de transmettre le paiement aux fournisseurs. Jusqu’à présent, des centaines de milliers de voyageurs ont déjà profité de ses services, et ont fourni d’excellentes appréciations.

Source : Phocuswire & Israël Valley

 

 

Partager