Partager

L’énergie solaire en Israël a débuté dès les premiers jours de l’État. Dans les années 1950, Levi Yissar développe un chauffe-eau solaire afin de faire face à la pénurie d’énergie qui sévit dans le pays d’accueil. En 1967, 50 000 chauffe-eau solaires ont été vendus, ce qui correspond à environ un foyer sur vingt produisant une partie de son eau chaude domestique grâce au soleil.

A la suite du crise pétrolière des années 1970, Harry Zvi Tabor, le père de l’industrie de l’énergie solaire en Israël développe un prototype de chauffe-eau solaire utilisé au XXIe siècle dans plus de 90 % des maisons du pays. Les ingénieurs israéliens ont ainsi été à la pointe de la technologie dans le domaine de l’énergie solaire et les entreprises du pays réalisent des projets dans le monde entier. BrightSource, Solel et Brenmiller Energy travaillent notamment dans le domaine du solaire concentré. En outre, SolarEdge est l’un des leaders du marché des onduleurs pour les installations photovoltaïques.

L’Agence internationale de l’énergie estime la production israélienne d’électricité solaire photovoltaïque à environ 3,5 % de la production totale d’électricité du pays fin 2017.

Israël est un important producteur de chaleur d’origine solaire : fin 2015, la puissance installée cumulée des capteurs solaires thermiques en Israël atteignait 3 194 MWth, soit 4,56 Mm2 (millions de m²) de capteurs, au 9e rang mondial avec 0,7 % du total mondial pour 0,1 % de la population mondiale, et la puissance solaire thermique par habitant se situait au 4e rang mondial avec 397 Wth fin 2015 contre 421 Wth en Autriche, 400 Wth à Chypre, 226 Wth en Chine et 164 Wth en Allemagne.

Dès le début des années 1990, tous les nouveaux bâtiments résidentiels doivent être équipés de chauffe-eau solaires. Le Ministère des Infrastructures Nationales estimait que les chauffe-eau solaires couvraient 4 % de la demande totale d’énergie du pays.

Photovoltaïque

L’Agence internationale de l’énergie estime la production israélienne d’électricité solaire photovoltaïque à environ 3,5 % de la production totale d’électricité du pays fin 2017 (moyenne mondiale : 2,1 %) ; cette estimation est basée sur la puissance installée au 31/12/2017, donc supérieure à la production réelle de l’année. En 2017, Israël a installé 60 MWc, portant sa puissance installée à environ 1 100 MWc.

Partager