Question à IsraelValley. Une discrimination des athlètes israéliens en Espagne?

By |2018-12-06T11:30:57+00:00décembre 6th, 2018|Categories: SPORT|
Partager

Water-polo: des militants pro-BDS obligent Israël à jouer à huis clos en Espagne

Les sélections espagnole et israélienne de water-polo féminin ont dû accepter de jouer un match à huis clos à la suite de protestations de militants pro-palestiniens contre la tenue en Espagne de cette rencontre.

Le groupe BDS et un parti d’extrême gauche avaient appelé à boycotter la rencontre et à protester contre sa tenue, près de Barcelone, dans le nord-est de l’Espagne.

Le Club de natation de Molins de Rei, où devait avoir lieu la rencontre comptant pour les qualifications de la Ligue mondiale de water-polo, avait annoncé que les organisateurs avaient décidé d’en changer le lieu « pour des motifs logistiques et de sécurité », sans informer du nouvel emplacement.

Il a fallu attendre quelques heures avant le match, pour que la Fédération espagnole de natation (RFEN) annonce qu’il aurait finalement lieu à huis clos dans un centre sportif de Sant Cugat del Vallès, en périphérie de Barcelone.

« Nous voulons toujours veiller à la sécurité des compétitions internationales (…) et que seul le spectacle sportif importe, au-delà de toute autre considération », assure dans un communiqué la fédération qui assure avoir pris la décision d’un commun accord avec la délégation israélienne.

Peu avant, le Comité olympique israélien avait dénoncé une discrimination contre sa délégation dans une lettre de son secrétaire général Gilad Lustig au président du Comité olympique espagnol Alejandro Blanco.

« Je crois que, quand un pays organisateur discrimine des athlètes d’un autre pays pour des motifs de race, de religion, de genre ou d’opinion politique, ce pays perd le droit à accueillir tout type de compétition sportive », écrivait-il.

Source : i24News

Partager

Les Articles Les Plus Lus

[carousel-horizontal-posts-content-slider-pro id=16755]

Leave A Comment