MedAware (Israël), startup qui évite les erreurs de traitements médicaux.

By |2018-12-07T12:05:31+00:00décembre 6th, 2018|Categories: SANTE|
Partager

MedAware, basée à Ra’anana utilise l’Intelligence Artificielle pour réduire au maximum  les erreurs de traitements. Sa technologie permet aux fournisseurs de soins de santé de tirer parti de données importantes pour identifier et éliminer un large éventail d’erreurs de prescription.

Le PDG de MedAware, le Dr Gidi Stein, a déclaré au Jerusalem Report que les erreurs de médicaments, représentent prés de  21 milliards de dollars de surcoût uniquement pour le système de santé américain, sans compter le coût des actions en justice engagées en cas d’erreurs de médication.

En début d’année, le département de médecine interne du Centre médical Sheba en Israël a statué sur un essai pilote MedAware.

Il a été  constaté qu’un médicament compatible à un patient pouvait s’avérer dangereux en raison d’un changement de son état, évolution de la maladie ou au régression.

Il est nécessaire de vérifier la compatibilité d’un médicament récurent à chaque renouvellement d’ordonnance, ce que fait MedAware en ayant enregistré préalablement les nouveaux résultats sanguins et autres critères médicaux permettant de définir le traitement à donner.

Les médecins de Sheba ont donc modifié leurs ordonnances en fonction des avis MedAware.

Gidi Stein a fondé MedAware en 2012 après avoir entendu parler d’une erreur de médication mortelle en Israël. Un médecin a prescrit à un garçon de 9 ans un anticoagulant qui l’a tué en une semaine.

Le médecin avait l’intention de cliquer sur le médicament au-dessus de celui qu’il avait prescrit sur son logiciel de prescription électronique et n’a remarqué son erreur qu’une fois qu’il était trop tard.

« Ce n’était pas un mauvais jugement, dit Gidi Stein. « C’était une faute de frappe. Un médecin peut facilement faire une faute de frappe, et ces coquilles peuvent aussi tuer. »

MedAware diffère des autres technologies d’aide à la prise de décisions en matière de médication fondées sur des règles, mises au point pour une gamme limitée d’aides à la prise de décisions, comme la vérification des allergies aux médicaments, les directives de dosage automatisées et la détermination des interactions médicamenteuses.

Source : Alliance.fr

Partager

Les Articles Les Plus Lus

[carousel-horizontal-posts-content-slider-pro id=16755]

Leave A Comment