Partager

Dans la série « Question au Dr Valley », nous avons reçu une demande… spéciale. Ou trouver de la drogue? IsraelValley ne vous le dira pas, car il s’agit d’une pratique illégale. Selon le site de l’Ambassade France en Israël : « Quelques rappels sur la législation locale concernant la possession et l’usage de stupéfiants

Législation locale

Les drogues les plus consommées en Israël, Cisjordanie et Jérusalem sont le cannabis, les drogues synthétiques (dont l’ecstasy, les amphétamines et le LSD), divers produits pharmaceutiques, la cocaïne et l’héroïne.

En Israël

La consommation d’alcool est libre. La détention et l’usage de stupéfiants sont sévèrement réprimés. La législation relative aux délits de mœurs est identique à la législation française. (20 ans d’emprisonnement et 350 000 euros d’amende pour possession de drogues même de faible quantité), et 25 ans si un mineur est concerné par la vente ou la consommation ».

BON A SAVOIR. Mais en Israël tout le monde le sait… « Shit, cannabis, résines, feuilles, héroïnes, cocaïnes On va pas faire long sur les drogues illégales, justement car elle le sont. Tout le monde en Israël sait très bien (même moi qui ne prend rien) que le supermarché des drogues illégales se trouve à lXXXX à Tel Aviv, une sorte de quartier de la Goutte d’Or, version casher. Mais vous en trouverez aussi dans le Nord du pays (merci à nos charmants voisins libanais qui préfèrent parfois nous envoyer du shit que des roquettes) » (Roots Israel).

LE PLUS. Selon i24News en 2018 : « La compagnie aérienne nationale israélienne El Al pourrait se retrouver au centre d’un nouveau scandale alors qu’un haut responsable de la sécurité, Rami Yogev a été arrêté dimanche, soupçonné d’avoir importé d’importantes quantités de cocaïne en Israël, rapportent les médias israéliens.

La détention provisoire de Yogev a été prolongée lundi de neuf jours.

« On soupçonne qu’il soit lié à des infractions, compte tenu de son poste et de ses pouvoirs, » a annoncé le juge Avnon du tribunal de première instance de Rishon Lezion.

Yogev est à la tête du département des agents de sécurité aériens et travaille chez El Al depuis plus de 20 ans. Il est soupçonné d’avoir dissimulé de la drogue dans les avions, se servant alors de son poste de sécurité, qui lui aurait permis d’accèder à certaines zones des avions, non-accessibles au public, pour cacher et transporter les substances illicites.

Les soupcons ont commencé après la saisie d’un bagage à main contenant de la drogue à l’aéroport Ben Gourion. Le domicile de Yogev a été perquisitionné mais à ce stade aucune drogue n’a été retrouvée.

Trois autres suspects ont été arrêtés, dont un ancien employé des services de sécurité du bureau du Premier ministre, Shalom Benno. Sa détention a également été prolongée de 9 jours, tout comme celle de Roy Chen, un autre suspect ».

Partager