Partager

Le clip « Toy » de la lauréate israélienne de l’eurovision 2018 Netta Barzilai a brisé un record en franchissant le cap des 100 millions de vues sur la chaîne officielle Youtube du concours.

Avec la version téléchargée par le radiodiffuseur israélien KAN ainsi qu’avec les clips de la finale et de la demi-finale, « Toy » a déjà été visionné plus de 185 millions de fois.

Le clip du titre a éclipsé la vidéo « Satellite » de la candidate allemande Lena. Cette chanson – qui a remporté le concours de 2010 – a été vue près de 60 millions de fois.

L’année 2018 a été une période exceptionnelle pour Netta Barzilai et pour Israël.

La lauréate israélienne de la dernière édition de l’Eurovision s’est préparée mi-novembre à une tournée européenne et s’est dite prête à « insuffler » sa force sur le Vieux continent.

Sa chanson « Toy » est devenue un hymne pour ceux ou celles qui, comme elle, ont été humiliés en raison de leur apparence physique.

« On te fait te sentir petit dans toutes sortes de situations. Je ne veux plus me sentir petite », insiste cette jeune femme de 25 ans, dont l’enfance a été marquée par les moqueries et les crises de boulimie à répétition.

Elle rejette dans un même élan les appels lancés aux artistes à boycotter l’Eurovision à Tel-Aviv. « Au lieu de boycotter, nous ferions mieux de penser comment aider, comment améliorer la situation », dit-elle.

De plus, ces appels au boycott ne l’inquiètent pas outre mesure. « Je pense que cela va être très joyeux ici et ces voix (qui appellent au boycott) sont très peu nombreuses », estime-t-elle.

Après avoir fait son service militaire dans la marine, Netta Barzilai a intégré une prestigieuse école de musique (La Rimon School of Music).

Sa popularité a explosé suite à sa victoire lors d’une émission équivalente à Rising Star en février 2018 qui lui a donné l’opportunité de représenter Israël à l’Eurovision.

Source :i 24 News (Copyrights)

Partager