Elections. Benny Gantz, l’ex -Chef d’état-major de Tsahal, en route pour la victoire?

By |2018-12-27T10:00:33+00:00décembre 27th, 2018|Categories: DEFENSE|
Partager

 

Binyamin « Benny » Gantz est un militaire israélien qui a occupé le poste de chef d’état-major de Tsahal du au 16 février 2015.

L’ex-chef d’état-major de l’armée israélienne envisage sérieusement de participer aux élections législatives du 9 avril. Toute la classe politique israélienne est suspendue à ses lèvres depuis l’annonce, cette semaine, d’élections anticipées le 9 avril. Mais pour le moment, Benny Gantz, qui, apparaît comme la seule étoile montante, joue au grand muet et met à rude épreuve les nerfs des partis de droite, de gauche et du centre qui le courtisent pour tenter de le rallier. Le suspense devrait être levé dans les tout prochains jours. Les sondages lui prédisent une percée s’il crée sa propre formation, le scénario le plus probable selon les commentateurs, ce qui pourrait lui permettre de commander le deuxième parti du pays derrière le Likoud de Nétanyahou.

À 59 ans, cet ancien général au physique longiligne et à l’allure flegmatique a quitté l’uniforme il y a trois ans. Depuis, il se tait et peaufine ses travaux d’approche du monde politique sans se dévoiler. Les commentateurs n’ont pour le moment pratiquement qu’une seule déclaration de sa part à se mettre sous la dent. (Le Figaro)

LE PLUS. Benny Gantz est né en 1959, il est le détenteur d’une Licence d’Histoire de l’université de Tel Aviv, d’un diplôme de Masters en Sciences Politiques de l’université de Haïfa et d’un diplôme de Masters en Gestion des Ressources Nationales de l’université de la Défense Nationale des États-Unis.

Carrière militaire

Il est recruté par l’armée israélienne en 1977 et intègre directement la Brigade Parachutiste. En 1979, il est diplômé de l’École des Officiers de Tsahal et est affecté au poste de commandant de compagnie, et plus tard de vice commandant de section au sein de la Brigade Parachutiste.

  • 1987-1989 : il sert en tant que commandant du bataillon « Tséfa » » (vipère) dans la Brigade Parachutiste.
  • 1989 : il est choisi pour devenir le commandant de l’unité d’élite « Shaldag » dans l’Armée de l’Air israélienne, position qu’il occupe jusqu’en 1992. Au cours de cette période, il fut commandant des forces chargées du bon déroulement de l’opération Salomon, qui permit en 1991 d’amener les Falashas en Israël.
  • 1992 : il devient commandant de l’Unité de Réserve de la Brigade Parachutiste.
  • 1994-1995 : il est commandant de la Brigade de Judée dans la Division de Judée-Samarie.
  • 1995 et 1997 : il sert en tant que commandant de la Brigade Parachutiste.
  • 1997 : il quitte momentanément l’armée pour étudier aux États-Unis.
  • 1998 : il reçoit le grade de général de brigade et est nommé commandant d’une division de réserve du Commandement de la Région Nord.
  • 1999-2000 : il sert en tant que commandant de l’Unité de Liaison avec le Liban. Il fut le dernier commandant de Tsahal à se retirer du Liban.
  • 2001 : il est nommé commandant de la Base de Réserve du Commandement de la Région Nord et reçoit le grade de général de division.
  • 2000-2002 : pendant le début de la seconde Intifada, il sert en tant que commandant de la Division de Judée-Samarie.
  • 2002 : il devient commandant du Commandement de la Région Nord, position qu’il occupe jusqu’en 2005.
  • 2005-2007 : il sert en tant que commandant des Forces Terrestres.
  • 2007 : il est nommé attaché militaire de l’armée israélienne aux États-Unis.
  • 2009 : le ministre de la Défense et le chef d’État-major lui demandent de servir en tant que vice chef d’État-major, une position qu’il occupe jusqu’en novembre 2010.
  • 2011 : le 14 février, Benny Gantz devient le 20e chef d’État-major de Tsahal et reçoit le grade de lieutenant-général, succédant ainsi au Chef d’État-major sortant, le lieutenant-général Gabi Ashkenazi.

Partager