Partager

Mercredi, le parquet de Paris a annoncé la mise en examen de 13 personnes soupçonnées d’avoir commis des dégradations sur l’Arc de Triomphe samedi. En Israël cet épisode de violences sur un site très symbolique avait fait la Une des journaux qui avaient repris un journal Anglais. Les médias britanniques, repris par la presse israélienne, ont diffusés en boucle les images des affrontements dans les avenues de Paris, l’Arc de triomphe noyé dans les gaz lacrymogènes et le visage vandalisé de la statue de Marianne dans la galerie du monument.

Partager