Monnaies virtuelles. Le bitcoin tombe à $3 550 ce dimanche. Pas de panique à Tel-Aviv.

By |2018-12-10T09:49:12+03:00décembre 9th, 2018|Categories: ECONOMIE|
Partager

En un mois, le cours de la plus célèbre des monnaies virtuelles, le bitcoin, atteint son plus bas niveau depuis des mois. Il est égal à 13 101,78 Shekels ce dimanche.

Les israéliens propriétaires de bitcoins (ils sont nombreux!) ne sont pas choqués. La réaction des professionnels, regroupés autour de la « Bitcoin Embassy », à Tel-Aviv reste sereine. Ce secteur des crypto-monnaies est sujet à des hauts et des bas habituels.

Selon Presse-Citron : « C’est l’hécatombe sur le marché des crypto-monnaies. Aujourd’hui encore, le cours du Bitcoin chutait de 10% pour atteindre son plus bas niveau depuis un an. La célèbre devise électronique se rapproche de la pire performance qu’elle ait enregistrée depuis sa création, en 2008. Si plusieurs soutiens historiques ont renouvelé leur confiance dans les crypto-monnaies, d’autres ont affirmé leur pessimisme – du moins, à court terme.

Une tendance marquée. C’est le cas par exemple de l’analyste de Bloomberg, Mike McGlone. Alors que la plupart des experts affirmaient jusque-là que le Bitcoin trouverait un fort support autour des 3 000$, Mike McGlone prétend qu’il pourrait aller encore plus bas ».

Selon le magazine Challenges : »La SEC a pris des mesures pour réglementer les ICO, le minage coûte de plus en plus cher et les plateformes asiatiques, longtemps les plus dynamiques, sont désormais réglementées.

Le bitcoin continue sa dégringolade. Il vient d’enfoncer le plancher symbolique des 5.000 dollars. En un mois, le cours a perdu plus de 30% et atteint son plus bas niveau depuis 13 mois.

Les autres monnaies virtuelles ne se portent guère mieux. L’Ether a également perdu un tiers de sa valeur depuis le 10 novembre. La plupart des autres monnaies virtuelles comme Litecoin, XRP, Cardano ou Monero subissent également des baisses de plus de 10% depuis hier.

Les analystes sont très réservés sur une possible remontée du bitcoin. Pour Neil Wilson, analyste marché en chef chez Markets.com, cité par The Guardian, « le bain de sang des cryptomonnaies continue. Il semble que les choses vont aller de mal en pis. Où sont les incitations à l’achat ? » Après des mois d’une relative stabilité, le retournement est inquiétant.

Selon CoinMarket, depuis janvier dernier, la capitalisation des cryptomonnaies a perdu 700 milliards de dollars. Inversement, le marché des futures, qui permet de spéculer à la baisse, s’est envolé.

La SEC a lancé des poursuites

La cause de ce retournement n’est pas évidente. Plusieurs explications sont avancées. D’abord, vendredi dernier, la SEC (Securities and Exchange Commission), le gendarme américain de la Bourse, a lancé des poursuites pénales contre deux entreprises de cryptomonnaies qui ont levé des fonds par ICO sans autorisation.

AirFox et Paragon ont levé respectivement 15 et 12 millions de dollars et devront payer chacun une amende de 250.000 dollars. La décision de la SEC va clairement ralentir le rythme des ICO et les émissions de monnaies virtuelles.

Pour Nicolas Chéron, responsable de la recherche chez Binck, il y a eu un sur-engouement. « Quand on regarde les vidéos sur Internet, 80% des intervenants sont acheteurs. Il y a eu un phénomène de consensus, tout le monde était à l’achat. Quand le seuil psychologique des 6.000 dollars a été enfoncé, beaucoup ont pensé qu’il y aurait un rebond ».

Partager