Quand les Chrétiens ont Jérusalem dans la peau

By |2018-12-08T11:07:22+00:00décembre 8th, 2018|Categories: CULTURE|
Partager

Un article de Guillaume Lenorman pour Israël Valley. Un pèlerinage à Jérusalem est un moment spirituel fort, aussi de nombreux pèlerins et touristes en Terre sainte, souvent des Chrétiens orthodoxes, syriaques, arméniens ou coptes, choisissent de se faire tatouer des motifs religieux depuis le Moyen Âge, gardant une trace indélébile de leur séjour en Terre sainte.

Croix de Jérusalem (emblème des chrétiens d’Orient), monogramme du nom du Christ (IHS), visages de Marie … figurent parmi les images le plus souvent choisies par les pèlerins, lors de leur séjour.

Pour certains, en plus d’avoir une trace indélébile de leur séjour dans la ville sainte, le tatouage est aussi un moyen de partager la douleur de la Passion du Christ, en supportant les points de chaleur lors de la pose du dessin.

Il permet aussi aux chrétiens arabes de se distinguer dans une société qui les marginalise religieusement et politiquement du côté palestinien et du côté israélien.

Mais ces tatouages relèvent d’une tradition ancienne et durant près de cinq cents ans, les chevaliers puis les pèlerins se sont fait tatouer pour emporter avec eux une marque indélébile de leur passage en Terre sainte.

La pratique était tolérée, bien qu’elle soit interdite par la Bible (mais il s’agit d’interprétation puisque le tatouage tel qu’on le connaît n’existait pas du temps de l’Ancien Testament). Pour saint Augustin, le sceau du baptême est une marque invisible et indélébile qui rend inutile toute forme de marquage corporel, mais, dans le Cantique des Cantiques, on peut lire : « Pose-moi comme un sceau sur ton cœur, comme un sceau sur ton bras. » »

Le marquage de la peau revient ces dernières années chez les pèlerins dans le sillage de la popularisation de la pratique dans la société occidentale. À Rome, le Souverain Pontife lui a donné sa bénédiction. Voici deux ans, le pape François a préfacé Cristo Dentro , un livre de photos de tatouages de prisonniers italiens témoignant de leur foi sur leur peau.

Source : La Croix et Israël Valley

Partager

Les Articles Les Plus Lus

[carousel-horizontal-posts-content-slider-pro id=16755]

One Comment

  1. […] Croix de Jérusalem (emblème des chrétiens d’Orient), monogramme du nom du Christ (IHS), visages de Marie … figurent parmi les images le plus souvent choisies par les pèlerins, lors de leur séjour.Lire la suite sur israelvalley.com […]

Leave A Comment