Partager

Un article de Guillaume Lenorman. Lassées de voir la Bible utilisée pour légitimer la « soumission des femmes », une vingtaine de théologiennes protestantes et catholiques se revendiquant également féministes se sont réunies pour publier Une bible des femmes.

Le projet a été lancé à Genève par Elisabeth Parmentier et Lauriane Savoy, deux enseignantes de la faculté de théologie fondée il y a plus de quatre siècles (1559) par Jean Calvin, le père du protestantisme francophone. Lauriane Savoy, 33 ans, explique :

« On a constaté autour de nous qu’il y avait énormément de méconnaissance des textes bibliques, beaucoup de gens qui ne les connaissent plus, ou bien qui pensent qu’ils sont complètement périmés et (…) plus du tout en adéquation avec les valeurs actuelles d’égalité, etc. » L’idée a donc été, poursuit-elle, de « montrer que les valeurs féministes et la lecture de la Bible ne sont pas incompatibles ».

Vite rejointes par la théologienne catholique canadienne Pierrette Daviau, les deux protestantes genevoises ont réuni autour d’elles un panel de consœurs venues de différents horizons à la fois géographiques, religieux et générationnels.

« On a voulu travailler de manière œcuménique, on est des catholiques, des protestantes de différentes familles du protestantisme et venant de différents pays francophones, avec vraiment l’idée de représenter la diversité des femmes », a souligné Mme Parmentier, 57 ans.

Publiée il y a quelques semaines, Une bible des femmes se veut également un hommage à un ouvrage au titre similaire : la Woman’s Bible, parue en 1898 qui, déjà, s’indignait des interprétations masculines de la Bible.

Les théologiennes prennent également soin de replacer les textes dans leur contexte et leur portée, notamment pour des passages pouvant facilement être lus comme radicalement antiféministes et, inversement, des personnages féminins forts comme Marthe et Marie (deux soeurs qui reçoivent la visite de Jésus) ou Marie-Madeleine sont remis en perspective.

Source : Le Monde & Israël Valley

Partager