Système éducatif en hébreu : 82% des filles ont un diplôme, contre 77% des garçons.

By |2018-11-21T10:19:30+03:00novembre 21st, 2018|Categories: EDUCATION|
Partager

Selon la police israélienne, 2 945 enfants de 14 ans et moins ont été blessés dans des accidents de voiture en 2017. 28 ont été tués, 217 ont été grièvement blessés et 2 700 ont été légèrement blessés. Cela représente une hausse de 6% par rapport à 2016.

Au cours de l’année scolaire 2016-2017, 75,65% des élèves ayant passé des examens étaient éligibles à un certificat de fin d’études secondaires, contre 74,7% l’année précédente. Dans le système éducatif en hébreu, 79,5% des élèves étaient éligibles pour le certificat, contre 64% dans les écoles arabophones.

Dans le système éducatif général supervisé en hébreu, 83,1% des élèves ont obtenu leur diplôme d’études secondaires, tandis que dans le système d’enseignement religieux, 83,7% des étudiants ont obtenu le leur. Dans le système éducatif supervisé orthodoxe, dans lequel de nombreuses écoles n’offrent pas de diplôme d’études secondaires, seuls 36% des élèves en ont obtenu un.

Dans le système éducatif en hébreu, 82% des filles ont obtenu un diplôme, contre 77% des garçons. L’écart était plus grand dans le système éducatif arabophone: 74% des filles et 54% des garçons ont eu un diplôme.

Les données montrent que les chances d’un enfant d’obtenir un diplôme d’études secondaires augmentent en fonction du niveau d’études de sa mère. En outre, il est évident que les adolescents sont plus susceptibles d’abandonner leurs études entre la 7ème et la 12ème année: le taux d’abandon scolaire des garçons était de 3,5%, alors que celui des filles n’était que de 1,4%.

Au cours de l’année scolaire 2015-2016, 9 924 adolescents âgés de 12 à 18 ans ont commis des crimes et ont été condamnés. 92% d’entre eux étaient des garçons, dont le taux de condamnation était 11 fois plus élevé que celui des filles.

Les élèves des écoles professionnelles avaient 10,6 fois plus de chances d’être condamnés pour des crimes que les étudiants du système d’enseignement général, étaient 8,9 fois plus susceptibles que les étudiants de Yeshivot d’être condamnés et deux fois plus que les adolescents qui ne fréquentaient aucune école.

Environ 80% des athlètes âgés de 7 à 17 ans étaient des garçons. Parmi eux, 74% pratiquaient des sports de groupe, le football, le basketball, le volleyball, la gymnastique et le tennis étant les plus courants.

Selon les données, les ménages avec enfants gagnaient en moyenne 17 811 NIS, soit 1,3 fois plus que les ménages sans enfants (14 074 NIS).

Les familles avec enfants ont dépensé 15 527 NIS par mois, soit 1,5 fois plus que les ménages sans enfants, qui ont dépensé 10 563 NIS par mois.

Source : Ynet.

alliancefr.com

 

Partager