Paris et Tel-Aviv. Hilel Campus, incubateur de projets pour les 18-35 ans.

By |2018-11-10T11:51:33+00:00novembre 10th, 2018|Categories: ECONOMIE|
Partager

IsraelValley présente une initiative entrepreneuriale liée aux juifs de France et qui mérite l’attention.

« Hilel Campus », un article de Feiga Lubecki.

Hilel Campus a déjà aidé de nombreux entrepreneurs de la communauté juive française à développer leurs projets sociaux et solidaires via son incubateur. L’association aide cinq nouveaux projets en 2018 (un appel d’offre a été clôturé en septembre dernier).

Selon les initiateurs du projet : « L’incubateur est issu de l’ambition de Tikoun Olam « réparer le monde », la volonté d’être utile à la communauté juive mais aussi au monde autour de nous ».

Le site : hilelcampus.com

https://www.facebook.com/pages/category/Contractor/Hilel-Campus-299983023749828/

A SAVOIR.

LES INITIATEURS.

1. David Saada a été pendant 27 ans, de 1983 à 2010 le directeur général du Fonds Social Juif Unifié (FSJU). Sous son impulsion, le FSJU a considérablement renforcé les dispositifs sociaux et éducatifs de la communauté juive de France. De nombreux programmes de solidarité ont été mis en place notamment grâce aux fonds recueillis par l’Appel National pour la Tsedaka. Dans le domaine éducatif, le FSJU a fortement contribué au développement spectaculaire des réseaux d’écoles juives et a mis en place des programmes de formation pour de nombreux enseignants et éducateurs. Aujourd’hui, David Saada estime que les étudiants doivent devenir une des premières priorités de l’action communautaire. C’est pourquoi il s’investit dans HILEL CAMPUS et en assure la Présidence.

2. Très tôt, Joël Benhamou est touché par le virus de l’engagement à travers les EEIF, mouvement scout juif qu’il intègre très jeune pour devenir formateur-instructeur. Il garde pour les EEIF un attachement inconditionnel. Parallèlement, il suit un double cursus: études et carrière dans le High Tech, où il occupe des postes de direction dans des structures internationales, et études juives auprès de plusieurs grands Maîtres du Judaïsme français, dont Rav Eliahou Abitbol, fondateur de la Yéchiva des Étudiants de Strasbourg en 1968. Joël Benhamou est, à son tour, à l’origine de la Yéchiva des Étudiants de Marseille en 2005 à travers laquelle il agit en faveur d’une approche non dogmatique, ouverte et exigeante intellectuellement du Judaïsme. Cette action rayonne bien au-delà de Marseille, puisque ses programmes sont conduits sur Paris, Neuilly et le Luxembourg.

3. MISSIONS. Créer un nouvel espace dans lequel les jeunes juifs de tout bord puissent (re)prendre la parole, innover, créer leur propre cadre, faire bouger les lignes de la communauté. Tel était l’objectif de HILEL CAMPUS lors de la conception du projet. Grâce à l’implication d’une petite équipe de professionnels qui travaille en mode start-up sur le terrain, d’une vingtaine de volontaires passionnés et d’un Conseil d’Administration éminent qui lui fait confiance, il existe aujourd’hui dans la communauté un lieu qui porte les valeurs d’innovation, d’entrepreneuriat social et solidaire, d’ouverture à l’international et d’esprit critique.

En 18 mois d’existence, HILEL CAMPUS a progressivement initié ses 4 axes d’intervention : LOGEMENT : des lieux de vie et d’événements ; LEADERSHIP : la formation à un leadership communautaire innovant, professionnel et éclairé ; ETUDE JUIVE : une réflexion exigeante et sur textes luttant contre le prêt-à-penser et le dogmatisme communautaire ; SOCIAL : une aide sociale pour les jeunes.

Le projet s’incarne dans la réalité depuis 18 mois à peine et déjà, les énergies convergent, les projets fleurissent, la communauté se transforme. Une nouvelle dynamique est à l’œuvre, portée par des valeurs d’innovation, d’ouverture et de partage, que HILEL CAMPUS se donne pour vocation d’accompagner et de promouvoir au sein de la jeunesse juive.

Aujourd’hui, HILEL CAMPUS c’est un appartement à Paris et à Marseille hébergeant des jeunes, c’est un incubateur de projets portés par les 18-35 ans, c’est un Loft parisien de 150 m² accueillant des événements, des initiatives et des idées nouvelles, comme celle d’un futur espace de co-working promouvant l’entrepreneuriat social et solidaire de la jeunesse juive.

HILEL CAMPUS, c’est aussi un souci de transmettre les outils propices au renouvellement d’une pensée juive incarnée au présent, car il n’est pas de leadership ou d’innovation sans vision qui les sous-tende.

 

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment