Partager

La police recommande au Procureur de l’Etat Avichai Mendelblit de mettre en examen d’Arié Dhery, le ministre de l’intérieur, leader du parti orthodoxe sépharade Shass, pour fraude, abus de confiance, évasion fiscale et blanchiment d’argent, Celle de sa femme et de son frère aussi, vice-président du KKL.

Entre autres, transactions immobilières douteuses et dons versés à l’association caritative de son épouse qui se seraient retrouvés comme par magie dans les poches du couple. Déjà en 1993, il est contraint de démissionner de son poste de ministre de l’intérieur après avoir été condamné pour corruption. Trois ans de prison plus tard– sa peine avait été réduite pour bonne conduite- et 7 années d’inéligibilité, il redevient député, leader du parti Shass et retrouve son portefeuille de l’intérieur en 2016 comme si de rien n’était !

Cette affaire pourrait-elle avoir une incidence sur la nouvelle coalition ? En fait cela dépend de 2 facteurs. La vitesse à laquelle Avichai Mendelblit se prononcera. On l’a vu avec les affaires contre Netanyahu, il n’est jamais très pressé d’inculper des personnalités politiques de haut rang. Donc pourquoi serait-ce différent avec Derhy.

Second facteur, combien de temps perdurera l’actuelle coalition qui montre déjà des signes d’usure après seulement une journée à la Knesset. Et qui selon toute vraisemblance, malgré la déclaration victorieuse du Premier ministre Benjamin Netanyahou selon laquelle elle tiendra encore un an, elle devrait s’éffondrer bien avant novembre 2019, date prévue des prochaines législatives et en tout cas avant que Mandelblit ne décide quoi faire du cas Derhy.

Si toutefois Mendelblit s’avérait plus rapide que d’habitude et décide de mettre en examen le ministre de l’intérieur, Derhy devrait démissionner ou être limogé mais pourra rester à la Knesset. Et il utilisera, sans nul doute, ses déboires juridiques à son avantage électoral pour tenter de faire gagner quelques sièges au parti Shass qui en occupe actuellement 7.

Source : Page Facebook de Nathalie Sosna-Ofir

Partager