La Ministre Frédérique Vidal connait très bien l’univers scientifique d’Israël.

By |2018-11-02T22:15:58+00:00novembre 2nd, 2018|Categories: EDUCATION|
Partager

Très peu de personnes le savent. Frédérique Vidal connait bien l’univers scientifique d’Israël. Elle a coopéré avec des experts israéliens en génétique et a eu l’occasion, dans le cadre de ses fonctions précédentes, de se rendre au Technion, à l’Institut Weizman et à l’Université de Tel-Aviv.

La Ministre a commencé sa carrière dans la recherche et développement dans le privé et a travaillé un an pour le groupe Virbac, entreprise pharmaceutique vétérinaire. Spécialiste en génétique moléculaire, elle se qualifie aux fonctions de maîtresse de conférences à l’université Nice-Sophia-Antipolis en 1994, puis à celles de professeure des universités en biochimie, biologie moléculaire et cellulaire en 2002.

Ses recherches portent sur les modifications génétiques et épigénétiques impliquées dans la différenciation germinale. Elle a identifié les causes de l’épidermolyse bulleuse, une maladie rare et a développé plusieurs modèles de souris modifiées génétiquement ce qui a lui permis de montrer le rôle essentiel des cellules de Sertoli durant le processus de spermatogenèse. Elle a notamment publié un article en 1995 dans Nature Genetics, cité plus de 350 fois, identifiant des mutations impliquées dans la sténose du pylore.

SELON i24News : « Un voyage en Israël avec une délégation de mon ministère est prévu dans les mois prochains », a annoncé mercredi soir la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation Frédérique Vidal dans « Conversations avec Anna Cabana. »

« J’ai eu l’occasion de me rendre très souvent en Israël et d’avoir des coopérations en terme de recherche avec les universités et puis je programme de pouvoir me déplacer, notamment pour regarder qu’est-ce qui fait que l’innovation est finalement quelque chose qui fonctionne aussi bien, » a-t-elle affirmé. Frédérique Vidal a confié à i24NEWS s’être déjà entretenu avec le Président du Technion pour mieux comprendre comment se fait la fluidité entre le monde académique et la possibilité de créer sa start-up en Israël. Des questions qui rentrent dans le cadre de la loi PACTE portée par Bruno Le Maire et qui a pour objectif de « faire grandir les entreprises ». Evoquant les multiples incidents antisémites frappant les locaux d’associations juives au sein des Universités françaises, Frédérique Vidal « condamne » toutes formes d’affrontements.

« Lorsqu’il y a des tags qui sont à la fois antisémites et antisionistes, c’est très important de les dénoncer car c’est ça qui est puni par la loi », a-t-elle souligné en faisant référence aux locaux saccagés de l’UEJF en mars dernier. Il faut en profiter pour faire la différence entre exprimer une opinion politique qu’est l’antisionisme et en profiter pour glisser un peu d’antisémitisme, » a-t-elle asséné. Fréderique Vidal avait qualifié d' »inacceptables » les blagues sur la Shoah et des saluts hitlériens dont a fait l’objet une jeune étudiante en médecine de confession juive à l’Université Paris 13.

Il y a moins d’une semaine, Frédérqiue Vidal avait réuni plusieurs acteurs de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme après la récente « recrudescence » d’actes antisémites dans différents établissements ».

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment