L’architecte Ron Arad, un génie. Superbe Tour de bureaux à Tel-Aviv, la « ToHA ».

By |2018-11-20T10:12:11+00:00novembre 19th, 2018|Categories: IMMOBILIER|
Partager

(Article non publicitaire). Le nouvel immeuble ToHA à Tel-Aviv est incontestablement l’un des plus remarquables d’une ville en constante évolution. Rien d’étonnant à cela, car il a été conçu dans les bureaux londoniens d’une star de l’architecture israélienne : Ron Arad pour qui l’immeuble devait essentiellement remplir sa fonction, c’est-à-dire offrir des espaces de bureau.

« Notre objectif n’était pas de réaliser une construction iconique. Je crois fermement qu’esthétique et fonctionnalité ne sont pas antagonistes mais au contraire complémentaires. Et je refuse de participer à la course à l’immeuble le plus haut ou le plus beau ».

Les deux tours de ce bâtiment en L sont hautes de respectivement 28 et 63 étages. Chaque bureau est inondé de lumière et les toits offrent un large espace public. La forme particulière de l’immeuble qui dispose d’une surface utile de 5 000 mètres carrés permet d’exploiter de manière optimale les 1 500 mètres carrés sur lesquels il est construit. Situé en face des célèbres tours Azrieli, l’immeuble ToHA apporte encore un plus à l’un des quartiers de Tel-Aviv qui a le plus évolué ces dernières années. (https://www.haaretz.com)

Ron Arad est un designer israélien né le 24 avril 1951 à Tel-Aviv et reconnu depuis les années 1980. Il étudie l’architecture à l’Architectural Association School of Architecture de Londres où Bernard Tschumi est son professeur et Zaha Hadid sa collègue. Il découvre le design en Italie.

Il fonde son premier studio One Off Ltd en 1981 avec Caroline Thormann. Ensuite, la réussite ne se fait pas attendre. Il signe ses premiers succès avec, entre autres, les fauteuils Rover (1981) et Well-Tempered Chair (1986), puis avec l’emblématique étagère Bookworm (1993) originellement en acier puis fabriquée en plastique par Kartell.

Ron Arad utilise des technologies et des matériaux avec des modalités et des formes tout à fait nouvelles. Manipulation, transformation et expérimentation sont les maître-mots de l’esprit de ses créations. Son design se caractérise par des formes pures, non conventionnelles et un goût pour les courbes qui le place dans la lignée des designers sculpteurs. Sa démarche est en effet plus celle d’un artiste que d’un designer industriel, en témoignent le côté objet unique de ses créations, et le fait que leur fonction n’est pas un critère de premier ordre dans le processus de création. Il a collaboré, entre autres, avec Vitra, Cassina, Driade, Fiam, Kartell, Artemide, Alessi, Flos. En 2008, il conçoit le Musée du Bauhaus à Tel-Aviv. Il a également conçu (avec Bruno Asa) le Design Museum Holon. Inauguré en 2010, ce dernier est le premier musée israélien consacré au design.

Partager

Les Articles Les Plus Lus

[carousel-horizontal-posts-content-slider-pro id=16755]

Leave A Comment