Partager

Briser le verre est généralement l’un des moments les plus excitants d’un mariage, à la fin de la ‘houppa. Mais lors d’une cérémonie qui s’est déroulée avant hier dans les salons Keter Harimon à Bnei Brak, ce instant émouvant s’est plutôt mal passé.

Le marié, dont le nom reste inconnu, a écrasé le verre avec son pied comme le veut la coutume, mais apparemment, ce dernier était, de manière inhabituelle, trop épais. Le résultat, comme les spectateurs du film israélien « Amour colombien » s’en souviennent, ne fut pas simple: les fragments de verre ont déchiré le côté de sa chaussure et lui ont blessé le pied.

Les ambulanciers paramédicaux de l’organisation « Ichud Hatzalah » ont été immédiatement appelés sur le site et ont fourni au jeune marié un traitement basique. Ensuite, le marié et sa nouvelle épouse ont été évacués vers la salle des urgences du centre médical Mayanei HaYeshua.

Rien ne peut entacher la joie d’un jeune marié

« Le marié souffrait d’une profonde coupure au pied à la suite du bris du verre sous la ‘houpa et il avait besoin de points de suture », a déclaré Yonatan Zadok, un médecin de l’unité des intervenants d’urgence du Ichud Hatzalah.

À l’hôpital, tout le monde a été surpris de voir un couple de jeune mariés en tenue à l’entrée du complexe et le personnel s’est rapidement mobilisé pour prodiguer au blessé les soins nécessaires. Les jeunes mariés sont ensuite rapidement retournés à leur fête de mariage.

Au total, le couple a été absent pendant vingt minutes. Les festivités se sont poursuivies,  les invités ont dansé avec entrain tandis que le marié est resté assis sur une chaise que ses amis soulevaient dans les airs.

Source : Israel HaYomalliancefr.com

 

Partager