Vu de France. Les cathédrales s’animent avec des sons et lumières

By |2018-11-03T08:44:07+00:00novembre 3rd, 2018|Categories: CULTURE, FRANCE-ISRAEL, TOURISME|
Partager

Un article de Guillaume Lenorman pour Israël Valley. Reims, Paris, Strasbourg, Rouen, Beauvais, Amiens, Tours, Puy en Velay, Chartres et Bayeux ont comme point en commun d’avoir des cathédrales qui se dressent fièrement depuis des siècles au cœur de ces cités.

Même si nous sommes habitués à les voir habiller de leurs pierres grises, les façades des cathédrales étaient loin d’être monochromes à l’époque de leur construction et on s’est rendu compte que les figures, dont beaucoup représentent des personnages de la Bible avaient été revêtues de couleurs et de pigments, autant de nuances qui avaient disparu avec le temps.

La municipalité de l’époque avait alors décidé de financer un spectacle de projection de lumière au millimètre près afin de reconstituer, une fois la nuit venu, le spectacle que les habitants de ces villes ont eu pendant des siècles.

La tradition a désormais 20 ans avec ces premières projections et depuis quelques années, dans les villes citées ci-devant, maintenant, de véritables artistes des nouvelles technologies sont capables de leur redonner tout leur éclat originel et maintenant, ce sont de véritables spectacles de polychromie dynamique à couper le souffle qui sont offerts au public, généralement gratuitement et parfois avec appel à des dons.

Ces soirées mêlent imagination, poésie et prouesse technologique permettent à̀ tous de redécouvrir les joyaux de l’architecture des cathédrales, de faire émerger leur histoire mais aussi de leur restituer leur part symbolique et leur part de rêve.

Chaque ville joue sur ses particularité, sur son histoire et sur son public. Parfois certains sont clairement destinés aux enfants, d’autres jouent la notion de patrimoine.

Toujours impressionnants, ces édifices retrouvent toutes leurs couleurs c grâce aux spectacles son et lumière qui magnifient leurs façades ouvragées. Ils sont proposés soit pendant la période estivale, soit l’hiver pour dynamiser l’activité touristique de la fin de l’année.

Partager