Partager

Un an après sa disparition au Nigeria, le dirigeant indépendantiste biafrais Nnamdi Kanu aurait-il refait surface en Israël ? Une vidéo fait sensation sur les réseaux sociaux. Son avocat et son frère confirment lui avoir parlé au téléphone.

La vidéo est devenue virale en 24 heures. Coiffé d’une kippa et enveloppé dans un châle de prière, un homme ressemblant trait pour trait à Nnamdi Kanu se recueille devant le Mur des Lamentations de Jérusalem. Une voix off commente : « C’est le chef suprême du Mouvement indépendantiste pour les peuples indigènes du Biafra, dans la sainte Ville de David ».

Nnamdi Kanu a Jérusalem, l’information laisse pantois un an après sa disparition suite à l’attaque de sa résidence par des militaires. Ses proches accusaient depuis l’armée nigériane de le détenir au secret ou de l’avoir tué. Changement de ton ce samedi, ils ont assuré qu’il était bien vivant.

L’avocat de Nnamdi Kanu qui avait d’abord refusé de se prononcer sur la vidéo a assuré avoir reçu ce matin une confirmation directe du dirigeant séparatiste. Son frère a annoncé de son côté à l’agence France-presse avoir pu lui parler au téléphone et qu’il allait bien.

Que lui est-il arrivé au cours de l’année écoulée, comment s’est-il retrouvé en Israël ? Pas plus de précision pour le moment dans son entourage, mais l’avocat assure que son client s’expliquera lui-même ce dimanche dans une interview radio

http://www.rfi.fr/afrique/20181020-nigeria-disparu-depuis-an-independantiste-biafrais-nnamdi-kanu-refait-surfacediffusée.

 

Partager