Fin à une crise dans les relations entre Ankara et Washington.

By |2018-10-14T09:04:46+00:00octobre 14th, 2018|Categories: DEFENSE|
Partager

Le pasteur américain Andrew Brunson a quitté vendredi soir la Turquie pour l’Allemagne après qu’un tribunal turc a ordonné sa libération quelques heures plus tôt, ont rapporté les médias locaux.

Il a quitté le pays à bord d’un jet privé depuis l’aéroport Adnan Menderes d’Izmir (ouest), a rapporté la chaîne de télévision NTV, notant qu’il arrivera aux Etats-Unis après un transit de deux jours en Allemagne. Un tribunal d’Izmir avait condamné vendredi après-midi ce pasteur âgé de 50 ans à trois ans, un mois et 15 jours d’emprisonnement pour des charges liées au terrorisme, avant d’ordonner sa remise en liberté puisqu’il était détenu depuis décembre 2016.

Ce dénouement met fin à une crise dans les relations entre Ankara et Washington. Les Etats-Unis ont puni la Turquie en août dernier avec des sanctions frappant deux ministres turcs et en doublant les taxes sur les importations d’aluminium et d’acier en provenance de Turquie.

La Turquie a riposté en relevant les droits de douane sur les importations américaines et en boycottant l’électronique fabriquée aux Etats-Unis, suscitant l’une des pires disputes diplomatiques entre deux alliés au sein de l’OTAN.

Ce conflit a contribué à faire chuter la livre turque, plongeant le pays dans des difficultés économiques, dont une hausse de la dette considérable et une forte inflation.

L’administration du président américain Donald Trump avait réclamé à plusieurs reprises la libération inconditionnelle de M. Brunson, menaçant d’adopter de nouvelles mesures punitives contre Ankara.

© Le Monde Juif .info

Partager

Les Articles Les Plus Lus

[carousel-horizontal-posts-content-slider-pro id=16755]

Leave A Comment