Partager

La Maire de Paris Anne Hidalgo a adressé une lettre de remerciements pour « la contribution à la gastronomie de la ville » au Chef israélien Assaf Granit. Celui-ci possède le restaurant « Balagan ».

Anne Hidalgo : « Suivant les recommandations du magazine Pygroscope, je voudrais saisir cette occasion pour vous adresser, ainsi qu’à toute l’équipe de  » Balagan « , mes félicitations pour votre savoir faire, le succès de votre restaurant et sa contribution à la gastronomie et à la diversité de notre ville.

Le restaurant de Assaf Granit a été nommé par le magazine Time Out parmi les 100 meilleurs restaurants de Londres. « The Barbary » d’Assaf Granit est arrivé en premier sur la liste du TOP 100. En avril 2018, Granit a remporté le prix du meilleur chef étranger à Paris avec le restaurant Balagan. Le restaurant parisien  a impressionné le public français avec des ptititm, des kubanas. (Source : Israel HaYom; Alliance.fr, IsraelValley)

LE PLUS. En plein cœur du très exclusif 1er arrondissement, à deux pas du Meurice et à un jet de pierre de la rue Saint-Honoré et de ses boutiques de luxe, Balagan, dont le nom signifie « joyeux bordel » en hébreu, réussit depuis son ouverture il y a quelques semaines un véritable tour de force : celui d’enthousiasmer autant les foodies que la clientèle très modeuse du quartier (en particulier durant la Fashion Week). Dans une ambiance survoltée, emmenée par une équipe internationale en cuisine toujours prompte à trinquer avec les clients installés au bar, Balagan joue la carte du tourbillon de saveurs israéliennes et méditerranéennes, réinventées avec ce qu’il faut d’audace et d’habileté.

Au fur et à mesure de la soirée, les plats défilent, le son de la musique monte et une légère ivresse se fait ressentir. Est-on encore vraiment à Paris ? Aurait-on enfin trouvé la synthèse parfaite du bon et du cool ? Les larges sourires affichés par les clients ce soir-là, comme le carnet de réservations du restaurant, déjà plein pour plusieurs semaines d’avance, semblent indiquer que oui. Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Le(s) plat(s) à goûter ? L’assortiment « La Complète » pour commencer (dont deux pains à se damner), avant de se laisser tenter par le Kebab déstructuré, le foie de volaille ashkenazi, le Shishbarak ou le très carnassier onglet de bœuf (os à moelle, écrasé de pomme de terre, oignons noirs).

Combien ? Snacks à partager de 5 à 18€ ; entrées de 11 à 18€ ; plats de 23 à 28€ ; desserts de 8 à 10€. Cocktails autour de 15€.

Source : http://www.yonder.fr

Photo: illustration uniquement

Partager