Championnat du Monde de Judo. Un ministre israélien aux Emirats arabes unis.

By |2018-10-28T17:38:27+03:00octobre 28th, 2018|Categories: SPORT|
Partager

L’israélien Sagi Mouki est en demi-finale du Championnat du Monde de Judo face au concurrent belge à Abu Dhabi. Selon i24News : « Trois athlètes israéliens ont remporté une médaille de bronze samedi lors de la compétition de judo du Grand Slam d’Abu Dhabi, où ils étaient autorisés à participer sous les couleurs de l’Etat hébreu pour la toute première fois. Gili Cohen, Baruch Shmailov et Timna Nelson Levy sont tous trois arrivés troisième dans leurs catégories de poids respectives.

« Je suis très fier de l’équipe féminine [israélienne] qui a participé à la compétition du Grand Slam. Fier pour l’association de Judo, pour le sport israélien et pour notre pays. Je suis heureux d’écrire l’histoire en portant les couleurs du drapeau d’Israël pour la première fois sur les terres d’Abu Dhabi », a indiqué Shani Hershko, ancien judoka israélien et actuel entraîneur des deux femmes médaillées samedi. Lors du précédent tournoi d’Abu Dhabi en octobre 2017, les organisateurs émiratis avaient refusé que l’hymne israélien ne soit joué et avaient interdit aux sportifs de l’Etat hébreu de porter un quelconque signe faisant référence à leur nationalité.

Miri Regev à Abu Dhabi

Autre grande première : le déplacement d’un ministre israélien aux Emirats arabes unis alors que Jérusalem et Abu Dhabi n’entretiennent pas de relations diplomatiques officielles. Des vidéos montrant Miri Regev, la ministre israélienne de la Culture et des Sports, aux côtés des entraîneurs et des membres de l’équipe de judo célébrant l’office de l’accueil du Shabbat (jour de repos hebdomadaire juif) aux Emirats arabes unis ont été diffusé sur les réseaux sociaux.

Courant juillet, la Fédération internationale de judo (FIJ) avait annoncé qu’elle suspendait deux tournois organisés aux Emirats arabes unis et en Tunisie, les deux pays arabes refusant de garantir que les sportifs israéliens puissent participer aux compétitions avec leurs drapeaux et hymnes. « Afin de prendre une position ferme et constructive dans le domaine de la lutte contre les discriminations dans le sport, la fédération internationale de judo annonce qu’elle suspend deux de ses évènements », avait expliqué l’institution sportive dans un communiqué. Un mois et demi plus tard, les organisateurs émiratis étaient revenus sur les interdictions faites aux judokas de l’Etat hébreu. La fédération de judo avait alors levé la suspension du tournoi prévu aux Emirats arabes unis ».

LE PLUS. Les Championnats du monde de judo sont une compétition organisée tous les ans par la Fédération internationale de judo (International judo federation – IJF). C’est dans ce cadre que sont décernés les titres de champions du monde individuels seniors de judo. Depuis la première édition en 1956, la forme, la périodicité, le nombre d’épreuves et les catégories de poids ont beaucoup évolué. Ils ont ainsi lieu sur un rythme annuel depuis 2009 à l’exception des années olympiques.

Partager