Partager

Avec SolCold, le soleil ne chauffe pas, il rafraîchit. C’est du moins l’étonnant pari fait par cette start-up israëlienne, qui souhaite utiliser cette source de chaleur traditionnelle pour refroidir l’air, ou encore, mieux isoler les bâtiments et les véhicules notamment.

Pour cela, elle propose une peinture dont les propriétés permettent de filtrer les rayons lumineux, avant de faire baisser l’air en température. Une technologie qui ouvre également des perspectives pour réduire la consommation électrique et ainsi, côté utilisateur, optimiser à la fois sa facture énergétique et son impact environnemental.

Née à Jérusalem, aujourd’hui basée à Tel Aviv, la société a mis au point à la fin de l’été 2017 une preuve de concept, avec l’appui d’une université de la capitale. « La prochaine étape ? Réaliser des tests commerciaux », relate Yaron Shenhav, cofondateur. Solcold vise notamment les propriétaires immobiliers et l’industrie automobile, mais aussi l’univers militaire, pour les équipements de combat, ou encore maritime, pour les cargos.

Elle lève actuellement des fonds pour se développer.

Repères

Activité : nouveau matériau industriel
Ville : Tel Aviv (Israël)
Date de création : 2017
Fondateurs : Yaron Shenhav, 40 ans (CEO), Gadi Grottas, 37 ans (CMO)

http://www.ecommercemag.fr

Partager