La fin du feu rouge trop long grâce à la startup No Trafic (Israël).

By |2018-09-15T18:12:39+00:00septembre 15th, 2018|Categories: HIGH-TECH|
Partager

Pour la sixième année consécutive, la ville de Tel Aviv accueillait récemment le Cities Summit, un sommet réunissant les responsables de nombreuses grandes villes du monde. Europe 1 est allée découvrir des startups (…) « La ville doit de plus en plus travailler sur l’amélioration de la qualité de vie de ses habitants », expliquait le maire de Tel Aviv, Ron Huldai, en ouverture du sommet. Pour y arriver, il compte notamment sur les start-up et l’innovation.

Deux domaines sont particulièrement mis en avant : la transformation des voitures, avec l’arrivée des véhicules autonomes, et l’amélioration des conditions de circulation. En Israël, certaines start-up se sont donc spécialisées dans le développement de capteurs et de caméras qui seront utilisés dans les véhicules autonomes. Malgré la concurrence importante, la facilité avec laquelle il est possible de trouver des financements pour développer son entreprise permet d’accélérer le travail sur les différents systèmes. Et ainsi de ne pas perdre la longueur d’avance déjà acquise.

UNE IDEE SYMPA. En Israël,  la startup »No Trafic », vient de lever plusieurs millions de dollars pour réaliser son projet de connexion des feux de circulation. Qui n’a jamais pesté contre un feu rouge alors que personne ne circule en face ? Grâce à une petite caméra, peu coûteuse, installée à chaque carrefour, le logiciel analyse en temps réel l’état de la circulation et adapte la durée de chaque feu.

« Il restera vert plus longtemps s’il n’y a personne en face pour éviter de créer un bouchon », explique Shachar, fondateur de Drive TLV, l’incubateur de référence dans les mobilités, qui a hébergé la start-up à ses débuts.

Par Grégoire Martinez, à Tel Aviv (Israël) (Copyrights)

Source : http://www.europe1.fr

Partager

Les Articles Les Plus Lus

[carousel-horizontal-posts-content-slider-pro id=16755]

Leave A Comment