Tel-Aviv. Interview de David Boukhabza, Président de Caya Capital.

By |2018-08-02T08:24:59+00:00août 2nd, 2018|Categories: IMMOBILIER|
Partager

Caya Capital: Des solutions de financement avec un faible apport

Entretien avec David Boukhabza, Président Fondateur de Caya Capital.

 Le P’tit Hebdo : Bonjour David vous êtes conseil en ingénierie de financement vous pouvez nous expliquer en quoi cela consiste ?!

David Boukhabza: En fait  le conseil en ingénierie financière est une technique permettant de monter des financements immobiliers  à travers l’utilisation de tout ou partie des actifs financiers ou immobilier de l’investisseur.

Lph: Avez-vous un exemple?

D.B.: Bien sûr. Par exemple, la formule la plus simple consiste pour un investisseur n’ayant pas d’apport personnel de se le procurer à partir de la mise en garantie de sa résidence principale. Sa banque pourra lui consentir un prêt à partir d’un pourcentage de la valeur de son bien immobilier.

Lph: Intéressant, j’imagine que le taux sera élevé ?

D.B.: Vous avez raison dans la plupart des banques le taux est plus élevé que pour un crédit classique.

Cependant nos banques partenaires pourront offrir des taux allant parfois jusqu’à 1%.

Lph: Vous dites aussi qu’il est possible d’acheter un appartement en Israël  avec un apport de moins de 50 % pour les non-résidents, expliquez-nous.

D.B.: Effectivement, dans certains cas on peut descendre à un apport de 20% seulement.

Lph: Incroyable ! Cela va aider de nombreux investisseurs français qui n’ont pas l’apport nécessaire.

D.B.: Oui je sais, cette formule est intéressante par exemple pour les investisseurs ayant peu de capitaux à apporter mais une capacité d’épargne mensuelle élevée. Il est alors possible de trouver des financements intéressants.

Lph: Si j’ai bien compris  il est aussi possible d’acheter son appartement  sans être obligé de mettre son appartement en garantie.

D.B.: Oui bien sûr, dans certains cas il est possible si on a des capitaux et pas envie de l’investir en apport personnel d’obtenir un financement jusqu’à 80% de la somme en ne payant que des intérêts d’emprunt pendant la période de crédit. C’est très économique.

Lph: Je comprends mieux, il s’agit en fait de combiner les différents biens de l’investisseur afin de constituer des garanties pour la banque.

D.B.: Exactement, ça peut même aller très loin, lorsque l’investisseur est chef d’entreprise, ou détenteur de compte titres, de nombreux mélanges de genres en terme de garanties peuvent être apportés.

Lph: Merci David,  c’est un vrai travail d’étude que vous réalisez  et qui change un peu des crédits traditionnels.

D.B.: C’est cela, de la formule simple de l’investisseur classique  au chef d’entreprise à multiples catégories actifs il est rare que nous ne trouvions pas un moyen de le financer. Il faut juste que le client comprenne que même si nos banques partenaires, en France, au Luxembourg, aux Etats-Unis ou en Israël, sont la plupart du temps spécialisées dans les montages parfois sophistiqués, elles ont toujours besoin de prendre des garanties sur des biens mobiliers ou immobiliers.

L’ingénierie résidera dans la combinaison astucieuse de la garantie des actifs afin d’optimiser le taux et le montant du financement.

Pour plus de renseignements

Email: cayaharmonycapital@gmail.com

Tél: +972 (0)58.668.9212 / Depuis la France: 01-77476912

Site: cayaharmonycapital.com

 

Partager

Les Articles Les Plus Lus

[carousel-horizontal-posts-content-slider-pro id=16755]

Leave A Comment