Quads et véhicules à moteur sur les plages d’Israël, véritable calamité.

By |2018-08-18T10:31:10+00:00août 18th, 2018|Categories: TOURISME|
Partager

QUADS ET ENGINS À MOTEUR

Les véhicules à moteur qui circulent sur les plages d’Israël sont une véritable calamité pour les baigneurs et les promeneurs. Certes, la circulation des quads et autres véhicules à moteur (ici, on dira « tractoron » ou petit tracteur) est strictement interdite sur les plages ; mais les conducteurs israéliens ne sont pas très respectueux de la règlementation. Régulièrement, des promeneurs se font faucher sur les plages par des chauffeurs indélicats.

INVASION DE MÉDUSES

Les méduses sont de plus en plus présentes dans le monde, en particulier en mer Méditerranée et sur les plages israéliennes. Les spécialistes israéliens de l’écologie marine estiment que les méduses seront moins nombreuses en Israël cette année que l’an passé. Il n’empêche que leur prolifération menace toujours les baigneurs. La piqûre de méduse est en général bénigne mais il n’est jamais très agréable de se faire piquer.

AMONCELLEMENT D’ORDURES

Les Israéliens ne sont pas des adeptes de la propreté dans les espaces publics comme les plages. Généralement, ils laissent derrière eux des monceaux de détritus que des reportages TV tentent de dénoncer. C’est notamment durant les vacances de Pessah et de Souccot, ainsi que durant les mois d’été que les ordures s’amoncellent sur les plages, notamment en Méditerranée et autour du lac de Tibériade ; ce qui oblige les municipalités et des équipes de bénévoles à multiplier les « opérations propreté » pour nettoyer les espaces naturels.

SOUS LE BÉTON, LA PLAGE

La pénurie de terrains à construire en Israël incite les autorités à rogner sur les plages au sable fin, pour autoriser des constructions : hôtels, appart’hôtels, résidences de luxe et infrastructures diverses, poussent régulièrement sur des espaces publics proches de la mer. Ce sont surtout les villes côtières qui ont tendance à étendre leur urbanisation sur les rives de la Méditerranée. Résultat : la longueur des plages ouvertes au public se rétrécit au grand dam des associations de protection de la nature.

Partager

Les Articles Les Plus Lus

[carousel-horizontal-posts-content-slider-pro id=16755]

Leave A Comment