Partager

L’auteur israélien à succès, Yuval Noah Harari, a refusé de participer à un événement organisé par le consulat israélien à Los Angeles, pour protester contre la promulgation par Israël de la loi sur l’Etat-nation, et de celle interdisant la gestation pour autrui (GPA) aux couples homosexuels, a rapporté lundi le quotidien Yedioth Ahronoth.

Le professeur Harari, a expliqué via son représentant, qu’il est « fier d’être Israélien », mais que le consulat est, selon lui, représentatif de la politique du gouvernement israélien qui restreint la liberté de la presse, d’expression, de la créativité et de la pensée.

Le consulat avait prévu une réception pour le professeur avant sa participation à la conférence ‘Live Talks L.A’. M. Harari devait faire sy participer au mois de septembre.

La représentante du consulat, Karin Eliyahu-Pery, a répondu que le ministère des Affaires étrangères n’était pas un organe de vote.

Le représentant de Harari a pour sa part rétorqué que malgré cela, il préfère ne pas représenter le gouvernement israélien tant qu’il « persiste dans cette politique ».

Le best-seller planétaire « Sapiens: une brève histoire de l’humanité » de l’auteur sera adapté au cinéma par le réalisateur Ridley Scott. Le professeur israélien compte parmi ses lecteurs Bill Gates, Barack Obama ou encore Mark Zuckerberg.

Depuis sa publication en 2011, il a été traduit en 30 langues et vendu à 8 millions d’exemplaires dans le monde.

Source : i24News (Copyrights)

Partager