Partager

De jeunes juifs français lauréats du bac scientifique ont décidé de faire leur Aliyah en Israël pour y étudier et y vivre. L’équipe universitaire de l’école Shamoun a élaboré un programme particulier adapté à leurs besoins. Le premier semestre un programme est dédié aux études d’ingénierie, à l’étude de l’hébreu, du judaïsme et d’Erez Israël, le tout en français et dès le deuxième semestre, les cours sont prodigués en hébreu et une partie des cours sont dispensés avec d’autres étudiants de l’École d’Ingénieurs.

Le Pr Yehouda Haddad, président de l’école ajoute : « l’École d’Ingénieurs en collaboration avec l’Agence Juive et le Programme Massa, sont persuadés que ce programme contribuera grandement à encourager les jeunes français à venir s’installer en Israël pour y acquérir une formation dans le domaine de l’Ingénierie, si recherché en Israël.

Le programme a la réputation d’avoir un grand succès et sa diffusion en France éveille un grand intérêt. « Seuls les étudiants titulaires d’un baccalauréat avec une moyenne de notes élevée et qui passeront avec succès les examens d’entrée pourront poser leur candidature pour étudier à l’École. Du fait du nombre limité des places seuls les meilleurs participeront au programme » a ajouté le Pr Haddad.

En première année, les étudiants  ayant le statut de touriste, devront à la fin de cette première année d’études, choisir soit de retourner en France soit de faire leur Aliyah. D’après notre expérience avec les deux premières promotions au sein de l’École d’Ingénieurs, on pense que tous feront leur Aliyah mais même s’ils retournent en France, ils constitueront d’excellents ambassadeurs de l’Etat d’Israël en France.

Environnement des études : formation professionnelle, entreprenariat et recherche

Plus de la moitié des universitaires en Israël étudient aujourd’hui dans des collèges universitaires créés au début des années 90 en réponse au besoin énorme d’Israël de constituer un capital humain universitaire en général et d’ingénieurs en particulier. Dans ces mêmes années a été créé l’École d’Ingénieurs Sami Shamoun aux fins de répondre au besoin grandissant d’acquisition de connaissances universitaires et ce, en élargissant l’accessibilité et en créant l’égalité des chances.

Et ceci, entre autres, grâce à des frais d’écolage équivalents à ceux des universités, à des cours préparatoires spécifiques et à la mise en place d’un système de soutien élargi de bourses. Aujourd’hui, l’École comprend différentes sections d’études et parmi elles, l’ingénierie des programmations avec spécialisation Cyber, l’ingénierie du bâtiment, l’ingénierie de l’électricité et de l’électronique, l’ingénierie de la chimie, l’ingénierie de la mécanique et l’ingénierie de l’industrie et de la gestion.

Pr Haddad précise qu’au « SCE, on veille à assurer un niveau universitaire élevé et on croit en l’excellence de la formation dans le domaine de l’ingénierie, de la technologie et de la haute technologie (HighTech). Un ingénieur qui a terminé ses études à l’École d’Ingénieurs, est un ingénieur professionnel qui est formé à être curieux, à être doté d’une pensée créative et de dynamisme et d’un goût permanent pour l’étude en ne perdant pas de vue les valeurs et le souci d’aider la communauté et l’humanité ».

En parallèle aux recherches, l’École met l’accent sur une pensée différente, sur la modernité et la créativité qui ouvre d’autres voies, et dans ce cadre, l’École fait la promotion d’un centre d’entreprenariat, où les étudiants profitent d’encouragements et d’aides réelles pour tout ce qui concerne le développement des initiatives. « Nous croyons en nos étudiants et aux nouvelles idées qu’ils amènent avec eux. L’idée n’est pas seulement de leur donner une réponse aux besoins courants et présents de l’industrie, dans chacune de ses composantes – HighTech, industrie chimique, industrie du bâtiment etc.., mais également de façonner l’avenir, de créer la génération future des ingénieurs qui apporteront avec eux la qualité exceptionnelle, et en fin de compte la chose qui propulsera l’industrie en un lieu tout différent ».

La forme des études de l’École d’Ingénieurs convient particulièrement aux sociétés qui peuvent aisément intégrer les lauréats. À l’École d’Ingénieurs on apprend l’ingénierie dans sa diversité et dans un environnement à projets orientés où les étudiants font face à des défis et des missions réelles du monde de l’ingénierie et expérimentent le travail de l’ingénieur en passant de la théorie à la pratique. Le développement de projets se fait en coopération avec les industriels et avec les préposés aux postes élevés de l’industrie. L’École est fière du taux élevé de placement de ses lauréats qui atteint plus de 90% parmi les lauréats qui travaillent dans le domaine de leurs études. Les ingénieurs qui ont étudié à l’École sont les premiers aujourd’hui du point de vue intégration dans l’industrie, et pour preuve, de nombreux anciens son arrivés à des postes de gestion dans des différentes entreprises. On compte parmi ces entreprises qui accueillent nos anciens : HP, NESS, EMC, BARAN, AMDOCS, ELTA , ICL et TEVA et d’autres.

Source : http://www.lphinfo.com

 

Partager