Partager

Certains artistes refusent une « prise en otage » par le BDS. C’est le cas de Lana Del Rey qui a fait un « bras d’honneur » magistral et spectaculaire au BDS (qui a mené une campagne féroce contre sa venue en Israël). Elle sera bien en Israël début septembre. Et elle le proclame à haute voix.

Lana Del Rey : « Je voudrais vous rappeler que le fait de jouer à Tel Aviv n’est pas une déclaration politique ou un engagement politique, tout comme le fait de chanter ici en Californie ne signifie pas que mes opinions sont en accord avec celles de mon gouvernement actuel ». « Notre intention était de jouer notre spectacle devant les enfants là-bas et je souhaite le faire avec une énergie d’amour et une emphase thématique sur la paix ».

BDS & Co. dans Actualité Juive : « Il faut un certain courage pour faire fi des pressions qu’imposent des associations comme le BDS.  Pour les militants antisionistes comme ceux de BDS, la question de la culture en Israël se réduit à « une approbation » ou à une « protestation » contre de la politique de Netanyahou. En d’autres termes, pour eux, chaque concert annulé est une victoire contre le pouvoir en place. Pour empêcher les artistes de se produire en Israël, ils utilisent lettres ouvertes, manifestations, pétitions, etc. Certains vont jusqu’à faire de la délation et dresser des listes de ceux qui ont daigné aller se produire en Israël. « Le Top de la honte : ces artistes qui soutiennent Israël », titre un site internet dans cette mouvance.

Ceux-ci condamnent systématiquement toute activité artistique en territoire israélien, même si elle concerne des musiciens arabes. « Outre du matériel militaire, Israël exporte principalement de la culture. C’est donc là qu’il faut frapper », explique ainsi un soutien du BDS dans un entretien à Télérama. Ce long travail de propagande antisioniste n’a qu’un seul but : réduire les artistes au silence et isoler Israël du reste du monde. Seulement comme dit Avi Mograbi, « La culture, c’est la circulation des idées, et quand on s’attaque aux idées, on risque de finir par brûler des livres… », soulignant ainsi la dérive totalitaire d’une telle pratique.

Certains artistes refusent tout simplement cette prise en otage. Ainsi, la diva Mariah Carey a immortalisé sa première fois à la Mer morte en publiant des photos d’elle en maillot de bain, en train de flotter dans l’eau salée. Nouvelle égérie Premier Cosmetics, elle venait pour son nouveau contrat avec la marque de cosmétiques et a défendu son voyage en Israël. « Je ne m’intéresse pas à ce que d’autres disent sur différentes choses politiques qui ne sont pas liées à ma vie. Je ne pense pas que ce soit ma place d’agir comme une figure politique. Ce n’est pas qui je suis », s’est-elle défendue en conférence de presse concernant les éventuelles indignations. De même, Britney Spears vient de donner son premier concert dans l’Etat juif : le 3 juillet, l’éternelle interprète de «Baby one more time», s’est produite devant 50 000 personnes, sur la scène du Parc Hayarkon à Tel-Aviv. Un show gigantesque qui a ravi les Israéliens ».

BIO-EXPRESS DE LANA DEL REY. Née le à New York, dans l’État de New York, elle est une autrice-compositrice-interprète américaine. Elle signe son premier contrat en 2007 avec le label 5 Points Records, et publie son premier album Lana Del Ray A.K.A. Lizzy Grant, en 2010. Son contrat avec 5 Points Records se termine en avril 2010.

Elle signe un nouveau contrat avec Interscope, Polydor, et Stranger Records en juillet 2011. Lana Del Rey publie son deuxième album, Born to Die, en janvier 2012. Elle publie son troisième EP, Paradise, en novembre 2012. Son troisième album studio, Ultraviolence, est publié en juin 2014. En 2015, elle sort son quatrième album studio, intitulé Honeymoon et en 2017, son cinquième avec Lust for Life.

La chanteuse Lana Del Rey est d’abord une autodidacte. Elle a ensuite commencé à développer les techniques du chant et à apprendre la musique, dans le chœur de son église et dans celui de son école. Elle décroche son premier contrat en 2007.

La voix de Lana Del Rey peut couvrir une large gamme de sonorités. On la décrit comme unique, captivante et très émotive, étant capable de sonner juste en aigu avec un aspect très « petite fille » dans son timbre, mais aussi dans les graves pour un son faible et jazzy avec une grande facilité.

Ses sonorités et son visuel sont décrits par la plupart des gens comme excentriques, voire sauvages. La célébrité est aussi pour elle une source d’inspiration, ce que les critiques et journalistes lui ont souvent reproché ; cependant, Noah Levy, rédacteur de nouvelles seniors du magazine In Touch Weekly a indiqué que son dévouement et son talent étaient indéniables : « Je pense qu’elle se soucie de l’art qu’elle crée. Je ne pense pas que tout cela soit faux. »

Partager