Un budget de $150 millions pour rapatrier 150 scientifiques en Israël.

By |2018-08-02T07:49:36+00:00août 2nd, 2018|Categories: SCIENCES|
Partager

L’université Bar-Ilan et ScienceAbroad, une organisation de scientifiques vivant à l’étranger, se sont donné un budget de 150 millions de dollars pour rapatrier 150 scientifiques en Israël, spécialisé dans l’ingénierie, d’ici les prochaines années.

Le coût estimé peut s’avérer élevé, mais il est basé sur un calcul simple. Un million d’euros est nécessaire pour un scientifique. Le salaire, le laboratoire, l’équipement et l’équipe pour encadrer le chercheur sont compris dans ce chiffre. Selon l’université, le budget, provenant de ses propres ressources, est déjà disponible. Des fonds qui proviennent du ministère de l’Éducation, des frais de scolarité et les dons.

C’est la première fois qu’une institution académique israélienne annonce une campagne de cette ampleur. D’autres grandes universités de recherche recrutent également, mais pas à ce niveau-là.

Le président de l’université dirige ce projet de grande envergure avec la professeure Shulamit Michaeli, vice-présidente chargée de la recherche. L’université Bar-Ilan compte actuellement 700 chercheurs.

Dans une première étape, afin d’encourager les scientifiques à rentrer au pays, l’université organisera des expositions d’opportunités en Israël, en coopération avec ScienceAbroad et le Ministère de l’Alya. Des salons de l’emploi sont organisés dans les centres ScienceAbroad de Boston, New York, Washington DC, Los Angeles, San Diego, l’Université de Californie à Berkeley et l’Université de Stanford.

ScienceAbroad, une organisation à but non lucrative fondée en 2006, a pour objectif de renforcer ses liens avec les scientifiques israéliens du monde entier et de les ramener en Israël après leur formation à l’étranger. En coopération avec le ministère de l’Alya, l’organisation subventionne les billets d’avion pour les scientifiques qui viennent en Israël pour des entretiens d’embauche.

Michaeli, une des reponsables du projet, a déclaré : « Nous voulons dire à tous les scientifiques israéliens à l’étranger, que l’université Bar-Ilan est prête à les accueillir et que nous sommes actuellement au milieu d’une croissance sans précédent. »

Source et Copyrights : http://www1.alliancefr.com/

Partager

Les Articles Les Plus Lus

[carousel-horizontal-posts-content-slider-pro id=16755]

Leave A Comment