RadioJ sur 94.8FM, les lundis à 7h05. Israël Hightech.

By |2018-07-16T09:04:42+00:00juillet 16th, 2018|Categories: ECONOMIE|
Partager

A. Tytocare est une société de télésanté qui a développé des dispositifs médicaux de contrôle à main. Les appareils de Tytocare permettent d’examiner les oreilles, la gorge, le cœur, les poumons, l’abdomen et la peau ainsi que mesurer la fréquence cardiaque et la température afin qu’un médecin puisse établir un diagnostic à distance. Fondé en 2012, il a déjà recueilli 45 millions de dollars et établi des partenariats avec 25 systèmes de santé aux États-Unis, où il cherche à se développer.

La Start-Up israélienne Tyto Care a levé 11 millions de dollars pour poursuivre le développement et la commercialisation de son appareil médical révolutionnaire. Tyto Care a mis au point un petit appareil permettant d’ausculter une personne et obtenir immédiatement l’avis d’un médecin via une plateforme mobile. L’idée est simple.

Lorsqu’un enfant pleure voire hurle la nuit, les parents n’ont pas les moyens de vérifier s’il s’agit d’une petite infection de l’oreille ou de quelque chose de plus grave. A part prendre la température de l’enfant, les parents sont bien démunis pour savoir de quoi l’enfant souffre et, à raison, l’amènent en général aux urgences. Perte de temps, coûts élevés de consultation, heures d’attente interminables,.. bref il ne manque pas d’arguments pour affirmer que se retrouver aux urgences au milieu de la nuit est le cauchemar de tout parent. C’est là qu’intervient Tyto Care.

B. Engineering for All (EfA) a développé un petit appareil portable, RevDx, capable d’effectuer des tests sanguins automatisés, des diagnostics et des analyses de données sur place, une sorte d’hôpital portatif pour aider les techniciens médicaux sous-équipés.

Le co-fondateur et PDG d’EfA, Yoel Ezra, explique que l’idée derrière le RevDx, qui est encore en développement, est de créer «le premier laboratoire programmable», un gadget portatif pouvant exécuter des diagnostics sophistiqués. L’EfA travaille actuellement sur un prototype capable de diagnostiquer des maladies et d’effectuer une imagerie sur des échantillons de sang insérés dans l’appareil via un kit jetable. Le prototype se spécialisera dans la numération globulaire et le diagnostic parasitaire (tel que le paludisme).

« Aujourd’hui, quand des gens dans, disons, l’Inde ou l’Afrique ou une région avec des maladies infectieuses mortelles [entrent] avec de la fièvre, ils ne savent pas vraiment si c’est à cause de parasites comme le paludisme ou quelque chose qui pourrait nécessiter des antibiotiques. « , Explique Ezra. « Dans plus de 50% des cas, ils utilisent simplement des antibiotiques inutiles ou des médicaments anti-paludisme inutiles. »

‍Le RevDx est destiné à résoudre ce problème, ajoute-t-il, aux côtés de ses deux autres objectifs: éradiquer le paludisme et apporter des solutions innovantes dans les zones rurales. L’appareil a remporté le concours de démarrage EfA le mois dernier à la conférence DigitalHealthIl à Tel Aviv, un événement annuel qui rassemble startups, entrepreneurs, investisseurs et acteurs majeurs de la biotechnologie dans le paysage mondial de la santé numérique.

C. Dans le cadre de partenariats avec certains pays européens, le gouvernement israélien commence à fournir le missile Gil 2. Un missile capable de percer 20 cm de béton sans vision directe. Fabriqué par la société Rafael Systems, il est capable de percer 20 cm de béton armé, des bunkers et des salles fortifiées. Dans le cadre de partenariats, l’État hébreu a commencé à fournir le missile Gil 2 aux armées étrangères, plus précisément aux européens.

Les expériences menées dans le cadre du processus d’amélioration du missile se sont déroulées au cours des dernières semaines dans des champs au sud du pays ainsi que dans d’autres endroits inconnus. Nouveauté du missile, il peut atteindre une distance allant jusqu’à 6 km. Grâce à ses nombreuses améliorations, le missile peut atteindre sa cible sans ligne de vision directe. L’ogive du missile amélioré peut également exploser en l’air, éliminant ainsi une cellule de terroristes cachés dans des champs. (JForum)

D. Moins d’une semaine après l’annonce de l’envoie d’un engin spatial israélien sur la lune, l’Etat hébreu se prépare encore à envoyer un deuxième astronaute dans l’espace ; et ce à travers la Nasa. Le nouveau directeur de la Nasa, Jim Bridenstine, s’est rendu à Jérusalem où il a annoncé qu’il envisageait d’envoyer pour la seconde fois un astronaute israélien dans l’espace.

Le ministre israélien de la Science et de la Technologie, Ofir AKUNIS, a fait part de son souhait de voir un second astronaute israélien dans l’espace et Jim Bridenstinea déclaré que les Etats-Unis examineraient la demande. (JForum)

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment