Partager

Des milliers de personnes sont attendues ce dimanche dans les rues d’Israël pour protester contre la loi interdisant la gestation pour autrui (GPA) aux couples homosexuels. Répondant à l’appel à la grève lancé mercredi après le vote par le Parlement israélien de la loi sur la GPA, de nombreuses entreprises ont annoncé leur participation.

Des société privées, mais également des institutions nationales israéliennes, telles que la mairie de Tel-Aviv, Magen David Adom, Microsoft, Apple et d’autre, ont affirmé qu’elles soutiendraient le mouvement et autoriseront dimanche leurs employés à s’absenter afin de pouvoir participer aux manifestations. A Tel Aviv, l’Association nationale des LGBT en Israël, Agouda, manifestera à partir de 10H00 sur le Boulevard Rothschild. Une plus grande manifestation est prévue à 20H30 Place Rabin.

« Maintenant c’est notre tour de dire non », a déclaré l’association sur Facebook. « La communauté gay est en grève! Les lesbiennes ne peuvent pas déclarer leurs enfants, les transgenres se font poignarder dans la rue, les jeunes sont confrontés à la LGBT-phobie dans le cadre éducatif, la Knesset passe des lois contre l’égalité », a dénoncé Agouda.

La loi votée mercredi autorise le recours à une mère porteuse pour les femmes célibataires ou stériles, mais l’interdisant aux couples de même sexe et aux hommes célibataires,

La clause autorisant la GPA pour les hommes a été exclue – au dernier moment, après un volte-face du Premier ministre Netanyahou – à la demande des partis orthodoxes, qui en retour, auraient accepté de soutenir le projet de loi controversé adopté dans la nuit de mercredi à jeudi sur l’État-nation.

Israël est malgré tout considéré comme un pays pionnier en termes de droits des gays et lesbiennes, mais l’homosexualité demeure un tabou dans les milieux religieux, très influents au sein du gouvernement de Benyamin Netanyahou.

Les partis religieux, dont certains sont des composantes clés du gouvernement, sont opposés à la reconnaissance de toute forme de structure familiale autre que le modèle hétérosexuel traditionnel.

Source : i24News (Copyrights)

 

Partager