Partager

Quand un écosystème bouillonne, il attire. C’est ce qui se passe pour Israël avec l’arrivée, en grand nombre, d’entreprises qui comptent bien profiter de ce terreau pour voir émerger idées, technologies de ruptures et autres nouveaux modèles avec par exemple : Microsoft a inauguré la démarche suivi par IBM, Citibank, Barclays (le lieu est exploité par TechStars), Samsung, Orange, AOL (Nautilus) et Yahoo! et Plus Ventures (Sigma Labs)… De quoi faire rêver bien des régions françaises.

Des financeurs aux aguets

Les success sorties se multiplient avec notamment Waze l’outil phare d’aide à la conduite que mon associé au sein de ZeVillage, Benjamin Morin spécialiste médias des Tech, avait eu l’occasion de rencontrer lors d’une mission dans le pays par la Fondation France Israël il y a plusieurs années. Ces réussites, alliées à un modèle d’accélérateur qui rassure les investisseurs, ont rapidement attirés les fonds d’investissements qui arrosent les jeunes pouces prometteuses. QUi ne font pas qu’arroser d’ailleurs, qui accompagnent leur croissance.

La croissance est rendue possible quand l’écosystème se nourrit aussi de compétences, donc quand il forme ou attire ces compétences. Israël possède de très belles écoles qui, cerise sur le gâteau, sont résoluement tournées vers l’entrepreneuriat. Ainsi, le Tecnhion d’Haïfa (qui a créé un site de promotion spécialement dédié aux étudiants français…) dont un article de Nathalie Hamou dans l’Etudiant nous décrit l’attrait qu’il exerce sur les étudiants français, constitue un moteur de la réussite d’Israël. Est-ce un hasard s’il est situé tout près des centres de recherches de Microsoft, Intel, d’IBM ou encore de Yahoo! ? Le même hasard qui a poussé Google à multiplier les implantations toutes proches des différents sites de Stanford en Californie… Pragmatisme et efficacité. C’est en tout cas aussi ce qui renforce l’attractivité de cette école sur les étudiants français notamment.

Un écosystème, favorable à l’entrepreneuriat, qui attire compétences et financements, la boucle est bouclée. Israël est devenue l’autre pays… des startups et a créé un écosystème bouillonnant qui n’a pas fini de faire naître les disruptifs de demain et d’accélérer sa croissance.

Source : zevillage.net

Auteur :

Partager