Partager

Sans des employés de haute technologie hautement qualifiés, Israël ne sera pas en mesure de maintenir son avantage concurrentiel. Cela oblige les politiciens à proposer de nouvelles solutions.

Le ministre de l’Education Naftali Bennett veut amener davantage d’Arabes israéliens dans la haute technologie. Les Arabes israéliens représentent 20% de la population mais seulement environ 1% des employés de l’industrie, et Naftali Bennett a obtenu une forte augmentation du financement de la programmation informatique dans les écoles arabes comme un moyen de développer et de renforcer l’économie israélienne.

Que ce soit doubler le nombre d’employés de haute technologie, encourager l’investissement, réduire la «fuite des cerveaux» – ou stopper le départ de légions d’Israéliens hautement éduqués pour de meilleures opportunités économiques dans la Silicon Valley et ailleurs – les propositions peu orthodoxes abondent. (Source : JPost et Alliance.fr)

 

Partager