Partager

 

Le développeur d’impression 3D israélien Stratasys Inc.  a annoncé aujourd’hui un accord avec le constructeur automobile allemand Audi. Le centre d’impression 3D Plastics à Ingolstadt utilisera l’imprimante 3D multicolore & multi-matériaux de Stratasys – la Stratasys J750 – pour innover son processus de conception et accélérer la vérification de la conception. Audi s’attend à réduire les délais de prototypage jusqu’à 50% dans la production de couvre-feux arrière.

Avant la mise en production d’un nouveau véhicule, le centre Audi Pre-Series à Ingolstadt construit des modèles physiques et des prototypes pour la marque afin d’évaluer minutieusement les nouveaux concepts. Cela nécessite l’affectation de la plupart des pièces du véhicule à un stade précoce du développement du produit – tout, des enjoliveurs et poignées de porte aux grilles de radiateur. Les méthodes traditionnelles, telles que le moulage et le fraisage, sont couramment utilisées pour créer et reproduire de nouvelles conceptions. Cependant, l’utilisation de l’impression 3D en plastique est devenue une partie intégrante du processus de conception automobile du Centre Audi Pre-Series, permettant à l’équipe de surmonter les limites des processus conventionnels et d’accélérer la vérification de la conception.

Dans le cas des couvre-feux arrière, l’équipe utilisait traditionnellement le fraisage ou le moulage pour produire des pièces individuelles. Le principal défi avec ces techniques de production sont les couvertures multicolores du boîtier du feu arrière. Ces pièces de couleur individuelles doivent être assemblées, car elles ne peuvent pas être produites en une seule pièce. Ce processus intensif en temps augmente les délais de vérification de la conception et retarde par conséquent la mise sur le marché.

 

Source : israelValley & Globes

Partager