Partager

Josef Varadi dit que le gouvernement cède aux pressions israéliennes pour empêcher l’ouverture de Wizz Air dans la base de Tel Aviv, rapporte Yediot Ahronot.

Le PDG de Wizz Air, Josef Varadi, a déclaré que le gouvernement israélien contrecarre le plan d’expansion des opérations en Israël en empêchant la création d’une base de l’aéroport Ben Gourion, rapporte le journal « Yediot Ahronot ». S’exprimant lors d’une cérémonie pour recevoir le 100e avion de ligne du transporteur à croissance rapide, M. Varadi a déclaré: «Nous avons déjà eu des discussions avec le gouvernement depuis longtemps, mais nous n’allons pas vraiment de l’avant.

Varadi a déclaré que l’Open Skies israélien n’est pas une solution complète.

Wizz Air, fondée en 2003, exploite 600 lignes avec 141 destinations dans 44 pays. L’entreprise exploite 19 routes entre Israël et 10 pays européens, ce qui rend le transporteur étranger desservant le plus grand nombre de destinations en provenance d’Israël. L’aéroport Ben Gurion près de Tel Aviv et l’aéroport Ovda dans le sud d’Israël.

« Israël est un marché important et très important pour nous », a déclaré Varadi, « mais la logistique est très problématique. » Les vols proviennent de destinations d’Europe centrale, ce qui est très important pour nos opérations. Tel Aviv. »

 

Source : israelValley & Globes

Partager