Partager

Le médaillé olympique Michael Phelps est le nouveau visage de Talkspace, une start-up de santé mentale basée à New York. 

Dans une campagne télévisée lancée à la fin du mois dernier, l’athlète américain partage son expérience de la dépression et les façons dont la thérapie professionnelle l’a aidé à faire face à sa situation.

Fondé en 2011 par le couple israélien Roni et Oren Frank, Talkspace, exploité par Groop Internet Platform Inc., est une application web et mobile qui offre aux utilisateurs une thérapie mentale numérique abordable offerte par des thérapeutes agréés grâce à des textos ou des messages vocaux et vidéo enregistrés.

Talkspace avait déja levé 31 millions de dollars auprès de Softbank Group Corporation et d’autres investisseurs, portant son financement global à plus de 59,5 millions de dollars.

« Tout au long de ma carrière, j’ai eu des problèmes de dépression et d’anxiété à plusieurs reprises et j’ai trouvé qu’il était si difficile d’obtenir l’aide dont j’avais besoin », a déclaré M. Phelps dans un communiqué. «Quand j’ai commencé à parler de mes problèmes, j’ai ressenti de la force et non de la vulnérabilité», a-t-il ajouté.

La campagne vise à lutter contre les stigmates entourant la maladie mentale qui empêchent les gens de demander de l’aide, a indiqué la compagnie dans un communiqué. « Trop souvent, nous oublions que la maladie mentale ne fait pas de discrimination et que vous pouvez être affecté peu importe vos antécédents, votre profession ou votre niveau de réussite », a déclaré le vice-président du marketing de Michael Kuznetsov Talkspace dans un communiqué.

Source : israelValley & Calcalist
Partager