Obsession de savoir qui est Juif. Louis de Funès l’était-il ?

By |2018-06-30T01:07:31+00:00juin 30th, 2018|Categories: CULTURE|
Partager

Un article de Johana Tuil. Les réunions de famille, ou l’occasion de parler de tout. C’est toujours la même histoire. Vendredi soir. Shabbat en famille. Tout le monde est réuni autour de cette grande table où, on peut le dire, il n’y a pas 1cm de place perdue. Les discussions fusent, les plaisanteries aussi. C’est à celui qui parlera le plus fort pour se faire entendre.

Toujours égale à elle-même, Rachel réitère son éternelle question à sa nièce Sarah, 28 ans, célibataire : « alors ma fille, tu nous le présentes quand, ton fiancé ? » Pendant que, David, le petit dernier, nous raconte ses dernières blagues juives (que l’on a déjà entendu une centaine de fois mais qui font toujours autant rire Rivkah, sa mère : « qu’est-ce qu’il est drôle, mon fils ! ») : « c’est l’histoire d’une mère juive qui court sur la plage, criant : « Au secours ! Mon fils avocat se noie ! ». Mais surtout, il y a Marc, le chef de famille, la voix de la raison, qui détient toujours l’information de la semaine qu’il ne fallait surtout pas manquer : « saviez-vous que Louis de Funès était Juif ? ». Oui parce que, la semaine dernière, il nous apprenait que Morgan Freeman l’était aussi, « par un cousin éloigné du côté de son beau-père ».

L’obsession de savoir qui est Juif (et la déception d’apprendre que certains ne le sont pas, alors qu’on était persuadé qu’ils l’étaient…)

Les réactions sont toujours très variées. Tata Rachel est persuadée que TOUTES les célébrités sont Juives, sans exception aucune : « évidemment qu’il est Juif. On l’est tous ! ». Chez Sarah, la réaction n’est pas tout à fait la même : « mais qu’est-ce que tu racontes ! Louis de Funès était antisémite ! ». Quant à David, les explications sur l’identité de De Funès sont tout autre : « Mais bien sûr, qu’il est Juif ! Il a joué Rabbi Jacob ! », le tout à nouveau sous le regard admiratif de Rivkah, sa mère. Après de nombreuses recherches sur Google (oui, même le vendredi soir…), le moment tant redouté est enfin arrivé : la famille réalise soudain que Louis de Funès n’est finalement pas Juif. Enfin, pas totalement. Ils se persuadent mutuellement, tant bien que mal, qu’il aurait éventuellement des origines, même lointaines. Ou même un voisin, ou un ami Juif. Qui le rendrait finalement un peu Juif, lui aussi. Leur déception peut alors se lire sur leur visage, surtout sur celui de Tata Rachel, complètement désemparée et ahurie d’une telle – mauvaise – nouvelle : « moi qui aimais tant Rabbi Jacob… ». C’était comme si le fait de ne pas être Juif enlevait de sa valeur à la personne en question. Ou comme si, à l’inverse, le fait d’être Juif le rendait plus attachant.

Source : http://www.crif.org/fr/blog/blogducrif-mais-il-est-juif-emmanuel-macron

Partager

Les Articles Les Plus Lus

[carousel-horizontal-posts-content-slider-pro id=16755]

Leave A Comment