La 5ème transaction d’acquisition de Phoenix (Israël) remise en question.

By |2018-06-26T00:26:05+00:00juin 26th, 2018|Categories: NEWS|Tags: , , |
Partager

 

Le 5 juillet, la dernière extension de l’accord d’acquisition signé entre Sirius International Insurance et le groupe israélien Delek Group pour la prise de contrôle de l’assureur israélien Phoenix Holdings prendra fin. Si elle n’est pas approuvée par Dorit Salinger, commissaire aux marchés des capitaux d’Israël à cette date, Sirius devra vendre la participation de 4,9% qu’elle a déjà acquise auprès de Delek et abandonner la transaction.

Sirius et Delek ont ​​d’abord signé l’accord en septembre 2017, Sirius payant 208 millions de shekels (57,5 millions de dollars) pour la participation susmentionnée. En novembre, Sirius a annoncé qu’il avait décidé d’exercer son option d’achat de toutes les actions restantes de Delek dans le Phoenix, 46,2%, pour un autre 2,3 milliards de NIS (640 millions de dollars).

Sirius, une filiale majoritaire de China Minsheng Investment Group (CMIG) International, société d’investissement basée à Singapour, est le cinquième acheteur à avoir discuté avec Delek de Phoenix ces dernières années, et le premier à avoir demandé à Delek recevoir l’approbation réglementaire pour l’opération.

 

Delek avait auparavant négocié avec le conglomérat chinois Fosun International et le groupe chinois Fujian Yango, tous deux bloqués par le régulateur israélien. Un accord avec la société américaine AmTrust Financial Services Inc. a été annulé moins d’un mois après la signature d’un protocole d’accord non contraignant, comme ce fut le cas avec le groupe Kushner.

 

Partager