Partager

Frutarom Industries Ltd., lance un laboratoire d’innovation en technologie alimentaire, a déclaré Yoni Glickman, président de l’unité de solutions de produits naturels de Frutarom.

Fondée en 1933 et basée à Haïfa, Frutarom est l’une des plus grandes sociétés de parfums au monde. L’entreprise cotée à Tel Aviv emploie 5 500 personnes dans des bureaux et des usines de production dans des dizaines de pays, dont les États-Unis, le Brésil, l’Australie, le Royaume-Uni et l’Inde.

Au cours des deux dernières années, Frutarom a entamé une vague d’acquisitions qui s’est traduite par 22 transactions, dont 12 signées en 2017. «Nous nous intéressons aux sociétés qui apportent de nouvelles technologies et de nouvelles idées à Frutarom», a déclaré M. Glickman.

Frutarom exploitera le laboratoire, une partie d’un réseau d’incubateurs soutenus par le gouvernement opérant en Israël, dans le cadre d’un contrat de trois ans. Le laboratoire de l’innovation accueillera des entreprises de technologie alimentaire et des entrepreneurs à un stade préliminaire de preuve de concept, a déclaré M. Glickman. En plus de 85% des dépenses de recherche et de développement approuvées par l’Autorité israélienne de l’innovation, les projets sélectionnés bénéficieront d’un mentorat et d’un soutien de la part de Frutarom, y compris technique, scientifique et marketing a déclaré M. Glickman.

Source : israelValley & Calcalist

LE PLUS. La cuisson à haute température peut conférer des acrylamides potentiellement cancérigènes à des niveaux pouvant dépasser 1 000 ppb. Depuis le 11 avril 2018, la nouvelle législation de l’Union européenne a fixé de nouveaux niveaux de «référence» pour la quantité d’acrylamide dans les aliments pour divers produits.
Dans le respect de cette législation, Israël-Frutarom Food Protection Solutions propose une solution entièrement naturelle et hautement antioxydante pour réduire les acrylamides dans les aliments traités thermiquement, en diminuant l’oxydation et en prolongeant la durée de conservation.

 

Partager