Partager

El Al Israel Airlines Ltd. a publié aujourd’hui des états financiers troublants pour le premier trimestre. La compagnie aérienne a enregistré une perte de 44 millions de dollars pour le trimestre, comparativement à une perte de 33 millions de dollars au trimestre correspondant de 2017. Parmi les raisons de la perte, elle mentionne une hausse du prix du carburéacteur, et la faiblesse du dollar américain. El Al a enregistré une économie d’impôts de 13 millions de dollars au cours du trimestre, ce qui, dans une certaine mesure, a compensé la perte.

El Al déclare qu’il connaît une augmentation significative de la taille de ses opérations, ce qui signifie qu’il doit être plus robuste. El Al ne quantifie pas ses dépenses en matière de cybersécurité, mais il est important que ce soit quelque chose qui préoccupe l’entreprise et auquel les investisseurs doivent prêter attention.

Le chiffre d’affaires d’El Al au premier trimestre de 2018 était de 464 millions de dollars, contre 417 millions de dollars au même trimestre de 2017. La compagnie aérienne n’a pas réussi à améliorer sa rentabilité. Il s’est établi à 53 millions de dollars, ce qui se compare à une perte d’exploitation de près de 30 millions de dollars au trimestre correspondant.

El Al a déclaré ce matin qu’ils vont stopper de payer une commission de 5% sur la vente de billets et un paquet de grossistes. La société va être affectée le 1er juin 2019. La société cite la plus grande concurrence des États-Unis d’Amérique. El Al affirme que la mesure aura un impact sur ses résultats financiers, mais pas de manière significative par rapport à son chiffre d’affaires. Lufthansa et British Airways sont parmi ceux qui ont précédé El Al en prenant cette mesure, tandis qu’à El Al a souligné l’importance des ventes dans leurs relations avec les agents de voyages.

 

Source : israelValley & Globes

Partager