À Netanya, 1 habitant sur 3 est un Français qui a émigré vers Israël.

By |2018-05-15T22:57:15+00:00mai 15th, 2018|Categories: FRANCE-ISRAEL|
Partager
Ces dernières années, Israël a vu arriver de nombreux Français. Leur motivation est de vivre dans un pays où ils pourront allier leurs vies personnelles avec leurs convictions religieuses.
À 40 km au nord de Tel-Aviv (Israël), la ville de Netanya pousse comme un champignon le long des plages de sable blanc.  À Netanya, un habitant sur trois est un Français qui a émigré vers Israël. Beaucoup de nouveaux arrivants ont fui les attentats et l’antisémitisme en France.
Netanya vit dans l’insouciance. Une ambiance de vacances toute l’année qui se gagne à la sueur du front. Pas de 35 heures et une protection sociale bien inférieure à celle de la France. « On peut faire deux travail dans une journée : être serveuse et femme de ménage ou travailler dans la téléphonie. La vérité, il ne faut pas avoir peur de travailler », explique Deborah Berros. Philippe Sotto a quitté la France depuis 26 ans. Un pionnier. Jamais il n’a envisagé de revenir en région parisienne. Aujourd’hui, son seul horizon est israélien. (http://koide9enisrael.blogspot.fr et France TV Info)
LE PLUS.Netanya. La cité a été fondée en 1929 par des cultivateurs d’agrumes sur des terres vierges, et sur des terres arabes achetées par l’organisation « Bnei Binyamin », qui a oeuvré à la fondation de la ville. La ville est nommée d’après le philanthrope américain Nathan Straus.

Sa proximité de la ville palestinienne de Tulkarem (14 km) la rend vulnérable à de nombreuses attaques terroristes. En mars 2002, Netanya a ainsi été le lieu du massacre de Pessah’, causant la mort de 30 personnes. Cent-quarante autres ont été grièvement blessés dans cet attentat terroriste causé par des Palestiniens du mouvement Hamas. Néanmoins, la construction du mur de séparation entre Israël et les territoires palestiniens a entraîné une nette diminution du nombre d’attentats terroristes à Netanya depuis 2004.

Le regain de sécurité dans la ville a contribué au développement de nombreux nouveaux quartiers, à l’exemple de Ir Yamim ou Agamim, situés au sud de la ville. Les secteurs du tourisme et de l’immobilier à Netanya sont en nette augmentation 2, les touristes et investisseurs étant attirés par sa relative attractivité économique, ses plages et par sa proximité avec la ville de Tel Aviv.

Partager