Partager

Alors que le ministre des Finances Moshe Kahlon s’opposerait à ce que Madame le Dr Karnit Flug continue d’occuper le poste de gouverneur de la Banque d’Israël pour un second mandat alors que son mandat de cinq ans se termine en novembre, les candidats principaux se distinguent. Ils comprennent Michal Abadi-Boiangiu, Eugène Kandel, Rony Hizkiyahu et Zvi Eckstein.

Le ministère des Finances sera impatient de ne pas répéter l’embarras entourant la nomination de Flug en 2013, quand il a fallu trois mois pour la nommer pour succéder à Stanley Fischer. Jacob Frenkel a été nommé mais s’est retiré après que « Haaretz » a révélé qu’il aurait été impliqué dans le vol de cadeaux d’un magasin hors taxe à l’aéroport de Honk Kong, puis Leo Leiderman a été nommé mais s’est retiré pour raisons personnelles. Cette fois-ci, il serait logique de mettre en place un comité de recherche.

Abadi-Boiangiu a été mentionnée comme candidate la dernière fois par le ministre des Finances de l’époque, Yair Lapid, alors qu’elle était comptable générale. Depuis lors, elle est devenue présidente de Psagot Investment House Ltd. et des sources proches d’elle se disent très satisfaites du passage du secteur public au secteur privé et ne sont pas impatientes de retourner à la fonction publique pour discuter de sa candidature. Un grand avantage d’Abadi-Boiangiu est qu’elle a travaillé étroitement et avec succès avec Kahlon et le Premier ministre Benjamin Netanyahu dans le passé.

Le successeur d’Abadi-Boiangiu en tant que comptable général est Hizkiyahu qui a servi pendant quatre ans en tant que superviseur des banques pendant la crise financière mondiale. Il est considéré comme très proche de Kahlon qui l’a nommé comptable général il y a 18 mois.

Eugène Kandel se serait vu offrir le poste de gouverneur il y a cinq ans alors qu’il était président du Conseil économique national d’Israël, mais il l’a refusé. Il est actuellement PDG de Start-Up National Central et professeur d’économie et de finance à l’Université hébraïque de Jérusalem.

Un autre candidat potentiel est Zvi Eckstein, ancien vice-gouverneur de la Banque d’Israël. Il est actuellement doyen de la Arison School of Business et de la Tiomkin School of Economics du Interdisciplinary Centre Herzliya. Il a été présélectionné la dernière fois pour être gouverneur de la Banque d’Israël, mais aurait été opposé à Netanyahu.

 

Source : israelValley & Globes

Partager