Partager

Israël a estimé qu’environ 20.000 Palestiniens avaient participé aux rassemblements de ce vendredi. Leur nombre était en tout cas moins important que le 30 mars lorsque des dizaines de milliers de personnes avaient approché la frontière. Dix-neuf Palestiniens (dont de nombreux terroristes connus du Hamas) étaient alors tombés sous les balles de Tsahal. Un bilan du ministère de la santé de Gaza fait état de dix morts et de plus de 400 blessés par balles lors d’une nouvelle manifestation de Palestiniens réprimée par Tsahal qui a eu lieu ce vendredi. On s’attendait à un carnage avec plus de cent morts.

Selon Libération (1): « Aucune victime israélienne n’a été recensée lors de ces deux journées. Le mouvement de protestation lancé le 30 mars et baptisé «la marche du retour», prévoit des rassemblements et campements durant six semaines à la frontière pour réclamer «le droit au retour» de quelque 700.000 Palestiniens chassés de leurs terres ou ayant fui lors de la guerre qui a suivi la création d’Israël le 14 mai 1948.

Dès jeudi, Israël avait prévenu que les consignes de tir resteraient les mêmes que la semaine précédente, malgré les critiques de l’ONU et de l’Union européenne sur l’usage de balles réelles. Le général de brigade Ronen Manelis, porte-parole de l’armée israélienne, a estimé que la journée de vendredi avait été un succès. «Aucun de nos soldats n’a été blessé et la frontière n’a pas été franchie», a-t-il affirmé.

S’inquiétant de nouvelles victimes, l’envoyé spécial de l’ONU pour le Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, avait appelé les forces israéliennes à la «retenue maximale» et les Palestiniens à éviter les frictions. Le Koweït a demandé au Conseil de sécurité de l’ONU, d’adopter une déclaration appelant à une enquête indépendante sur les affrontements, mais Washington a bloqué cette démarche, selon des diplomates. Cette protestation intervient dans une période à risques, les Etats-Unis prévoyant d’inaugurer leur ambassade à Jérusalem, autour du 14 mai ».

(1) Extraits de Libération

 

 

Partager