Partager

 

La start-up de technologie financière Reach, qui portait auparavant le nom de « Seegnature », a complété un tour de table de série A de 3,5 millions de dollars dirigé par NFX, une société de capital risque basée à San Francisco, a annoncé lundi la start-up. Gigi Levy-Weiss, co-fondateur de NFX, rejoindra le conseil d’administration de Reach dans le cadre de l’accord.
Reach, qui a des bureaux à Tel Aviv et à Palo Alto, en Californie, développe des logiciels en ligne pour aider à négocier les transactions financières qui se déroulent généralement en personne.
« La plate-forme que nous avons développée remplace le besoin de réunions en face à face dans le monde des affaires », a déclaré le PDG de Reach, Yair Ravid, dans une interview. Il a ajouté que la startup compte plus de 100 clients, dont Mercedes Benz, Groupon et PwC.
Le logiciel de Reach permet aux parties à un accord de signer des documents à distance et en même temps. Le service basé sur le cloud comprend le partage d’écran, la vérification d’identité, la communication vidéo, la documentation et les transferts de paiements.
Fondé en 2015, Reach a amassé 5,4 millions de dollars, incluant le dernier tour de financement. L’année dernière, le cabinet d’experts-comptables Deloitte a choisi Reach comme l’une des six plus importantes startups fintech.
Reach a déclaré qu’il prévoit d’utiliser le financement pour doubler ses effectifs, développer le marketing aux États-Unis et ouvrir un bureau à San Francisco.

 

Source : israelValley & Calcalist

Partager