Partager

La start-up israélienne de surveillance du fret (transport de marchandises), Contguard Ltd., a annoncé un investissement de Citi Ventures, filiale de capital de Citi, et de Canaan Partners Israel. Contguard n’a pas révélé les détails de l’accord, mais a déclaré que les fonds lui permettraient d’accélérer le développement de produits, d’augmenter ses ventes et de développer ses partenariats avec les banques et les compagnies d’assurance.

Fondée en 2012 par Yiftach Nativ et Hanan Weisler et basée à Kfar Saba, au nord-est de Tel Aviv, Contguard fournit des services de suivi des expéditions, de données en temps réel et de business intelligence aux fabricants et fournisseurs qui expédient des marchandises dans le monde entier. Contguard fournit également des informations sur les marchandises en transit, que les entreprises peuvent utiliser pour optimiser leurs activités de chaîne d’approvisionnement, de financement, d’assurance et de conformité.

« Historiquement, il y a eu un manque de visibilité et de responsabilité dans le transport de conteneurs, ce qui peut entraîner des pertes en capital, le vol et la détérioration des produits », a déclaré Yiftach Nativ, co-fondateur et PDG de Contguard.
En décembre, la start-up israélienne Wave Ltd, en collaboration avec la banque espagnole BBVA, a mené un projet pilote pour rationaliser la soumission des documents d’importation et d’exportation en utilisant la technologie blockchain.
Fondée en 2014, Wave utilise la technologie blockchain pour remplacer les connaissements traditionnels par des documents d’expédition électroniques. Alors que le processus de documentation pour le commerce international – de la transmission initiale des documents commerciaux à la vérification finale et à l’autorisation – prend habituellement de sept à dix jours ouvrables, le Wave pilote de décembre a pu achever le processus en deux heures et demie.

Plus tôt ce mois-ci, le conglomérat maritime danois A.P. Moller-Maersk Group a annoncé qu’il faisait équipe avec l’accélérateur de démarrage maritime israélien The Dock Innovation Hub (theDOCK). Fondé en 2016 dans la ville portuaire de Haïfa, au nord du pays, theDOCK est un centre technologique et un accélérateur axé uniquement sur les start-ups maritimes et portuaires.
Maersk a l’intention d’utiliser les technologies développées dans le cadre du programme d’accélération pour résoudre les problèmes liés à sa chaîne d’approvisionnement complexe, a déclaré dans un communiqué Ibrahim Gocken, responsable numérique de Maersk. Maersk s’intéresse aux start-up axées sur la logistique, les chaînes d’approvisionnement, la réduction du gaspillage alimentaire et le commerce, a déclaré Thomas Hougaard, un partenaire de Maersk, dans un communiqué.

 

Source : israëlValley & Calcalist

Partager