Partager


Ce dimanche, un policier, un piéton et deux soldats israéliens ont été blessés quand une voiture-bélier a fait irruption près de la gare de Saint-Jean-D’Acre, au nord du pays. Un communiqué de la police confirme « qu’il s’agit d’une attaque terroriste avec des motivations nationalistes. » Selon le communiqué, la voiture « a heurté volontairement un policier et des officiers en uniforme’ », l’un près d’un marché et les deux autres à côté de la gare. Les deux soldats ont été légèrement blessés, confirme l’armée d’Israël.
Le terroriste a été neutralisé par balles. Il n’est que modérément blessé. La radio israélienne a précisé que l’individu était un Arabe israélien de 25 ans, résident de la ville voisine de Shfaram. La technique d’attaque à la voiture-bélier, répandue partout dans le monde actuellement, a d’abord été utilisée par des terroristes palestiniens. Saint-Jean-d’Acre, ville côtière où s’exprime une coexistence judéo-arabe, s’ajoute à la liste des villes victimes du terrorisme à la voiture-bélier.
 
 

Partager