Partager

Nir Barkat ne se représentera pas aux élections municipales d’octobre et se présentera aux primaires du Likoud pour la 21e Knesset.Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, a posté sur sa page Facebook un clip vidéo disant qu’il ne se représenterait pas à la mairie lors des prochaines élections municipales du 30 octobre 2018.
Barkat terminera, en octobre, ses 10 ans en tant que maire. Il a déclaré dans son annonce: « Il y a 16 ans, j’ai quitté toutes mes affaires et je me suis consacré à sauver Jérusalem, la ville où j’ai grandi et élevé ma famille, avec un salaire annuel de 1 NIS. Avec l’aide de nombreux partenaires, en particulier le Premier ministre Benjamin Netanyahu, nous avons  opéré un revirement historique et remis Jérusalem sur la voie de la croissance, avec le plus gros budget de l’histoire de la ville.
« Maintenant que Jérusalem est de retour sur la bonne voie, je ne serai pas candidat à un troisième mandat en tant que maire, je quitterai la mairie à la fin de mon mandat, mais je ne quitterai jamais Jérusalem. » Barkat a ajouté qu’il avait décidé de renforcer le Likoud et de demander le soutien de ses membres lors des prochaines élections.
Lors des élections les plus récentes, Barkat s’est opposé à l’ancien directeur général du bureau du Premier ministre Moshe Lion, soutenu par Yisrael Beitenu. La faction du Lion n’a obtenu qu’un seul siège au conseil municipal, le sien, et n’a été membre du conseil municipal depuis.
Lion a annoncé aujourd’hui qu’il se présenterait à la mairie aux prochaines élections municipales, après avoir été sévèrement critiqué lors de la dernière campagne pour ne pas être un résident de la ville, et pour ne pas être familier avec ses complexités. Depuis, il a déménagé à Jérusalem et vit à Rehavia depuis cinq ans. «Il y a cinq ans, j’ai décidé de mettre de côté ma vie antérieure et j’ai consacré tous mes efforts, mes capacités et mes talents au profit de Jérusalem», dit Lion.
« J’ai mis tout ce que j’avais pour le bien de la capitale en tant que membre du conseil municipal et j’ai intensifié mon implication dans la gestion de la ville. J’ai travaillé ces dernières années du côté du maire Barkat, et je le remercie pour la période où nous avons travaillé et fait avancer la ville ensemble, j’ai beaucoup contribué au développement de la ville et je suis maintenant plus que jamais disposé à faire avancer les progrès de la capitale israélienne. Ce mardi , Lion devrait lancer sa campagne électorale lors d’un événement au Jerusalem Crown Plaza Hotel.
Parmi les autres candidats figurent Ofer Berkovitch, président du mouvement Hitorerut B’Yerushalayim, qui compte quatre membres du conseil municipal. Berkovitch se hâta d’accueillir la décision de Barkat. « Le moment est venu de s’unir autour de Hitorerut, le seul mouvement sioniste à Jérusalem, qui représente tous les secteurs de la ville, et Ofer Berkovitch, le principal candidat à la mairie », a écrit Berkovitch.
L’ancien conseiller juridique de la municipalité de Jérusalem, Yossi Havilio, qui a reçu le Prix pour la qualité du gouvernement du Mouvement du gouvernement de qualité pour ses actions contre la corruption dans la municipalité, est également candidat à la mairie.
Havilio, le leader du mouvement Saving Jerusalem, a déclaré: «Nir Barkat a perdu son intérêt pour Jérusalem il y a longtemps, et aujourd’hui nous n’avons reçu confirmation officielle de ce que nous savions tous il y a longtemps: Jérusalem a décliné sous Barkat, mais il ne l’a pas fait seul, il l’a fait avec Lion, Berkovitch et d’autres qui étaient constamment à ses côtés, il est maintenant temps pour une direction différent guidé par quelqu’un qui a réussi à arrêter une partie des dégâts causés par Barkat, et qui sera, en tant que maire, travailler au nom des intérêts des résidents, pas d’intérêts politiques.  »
 
Source : http://www.globes.co.il/en/article-jerusalem-mayor-nir-barkat-to-quit-and-enter-national-politics-1001229173

Partager