Partager

À ce stade, le ministre des Finances, Moshe Kahlon, ne dit pas quelles taxes seront réduites.
Le ministre des Finances, Moshe Kahlon, a déclaré lors d’une cérémonie de départ pour le directeur sortant de l’Autorité fiscale israélienne, Moshe Asher, qu’il avait décidé d’une réduction d’impôt. La décision sur les taxes qui seront abaissées après la prochaine fête, a déclaré Kahlon à Galei Tzahal (Radio de l’armée israélienne) ce matin.
Kahlon a déclaré dans le passé qu’il retarderait une décision sur les réductions d’impôts jusqu’à ce qu’il ait vu les chiffres pour le premier trimestre de l’année. À la lumière des bons chiffres économiques, il a pris une décision. Alors que Moshe Kahlon ne dit pas pour le moment quelles taxes seront réduites, le Premier ministre Benjamin Netanyahu ne cache pas son désir de réduire l’impôt sur les sociétés et l’impôt sur le revenu.
Le Conseil économique national, dirigé par le professeur Avi Simhon, a présenté un plan visant à réduire l’impôt sur le revenu pour ceux qui gagnent plus de 20 000 NIS par mois. Selon Simhon, cela encouragera les ingénieurs de haute technologie à rester en Israël et ne considérera pas l’émigration.
La réduction de la fiscalité des entreprises aux États-Unis dans la réforme fiscale du président Trump constitue un autre motif de réduction de l’impôt sur les sociétés en Israël (le taux est tombé à 23% au début de cette année), mais cette position n’est pas entièrement soutenue.
Le ministère des Finances signale que les discussions sur les réductions d’impôts débuteront sous peu.
Source : IsraelValley et globes.co.il

Partager